Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 23:36
Arrêtez de faire les trous du cul qui sont choqués par le titre, de vous dire que je suis un con d'écrire des choses comme ça ou bien encore qu'il est inadmissible de tenir ces propos.

Je sais, je sais, une meute est un groupe de canidés (chiens, loups, renards, etc) et l'utiliser pour désigner des hommes et des femmes est du domaine de l'ignoble. 

Sachez pourtant que l'appellation de "meute" a été utilisée hier au tribunal correctionnel de Bordeaux, devant lequel comparaissaient sept rroms roumains qui vivent dans un squat de l'agglomération bordelaise.

Voici les faits :

Mercredi 9 juillet vers 6H/6H30 du matin, deux individus en état d'ébriété et armés d'une barre de fer et d'un piquet pointu en bois se sont introduits dans un squat de rroms roumains situé à côté de la gare de Cenon. 

Les rroms dormaient et seule une femme ayant un nourrisson était réveillée. Ayant été menacée et craignant pour son bébé car les agresseurs voulaient 50 €, elle a donné l'alerte.

Les agresseurs ont fait exploser le téléviseur et ont frappé un jeune mineur qui était couché.

Les autres rroms du squat ont aussi été menacés au fur et à mesure qu'ils arrivaient, encore dévêtus et certains ont été pourchassés par les agresseurs.

Les rroms ont alors fait appel à d'autres rroms installés dans un squat juste en face. 

A l'arrivée des autres rroms, les deux individus ont pris la fuite et l'un d'eux a été ratrappé par les rroms, à l'extérieur du squat.

Bien entendu, il a passé un mauvais quart d'heure et il a du être transporté à l'hôpital par les pompiers. 

Plusieurs témoins ont assisté à la deuxième partie de l'action mais n'étaient pas au courant de l'origine de l'affaire à savoir l'agression des rroms par les deux individus.

La police arrive (les rroms ont d'ailleurs demandé aux témoins de l'appeler) et ont bloqué tous les habitants du squat car l'individu parti à l'hôpital accusait un jeune rrom de lui avoir volé un téléphone portable ainsi que son RMI alors qu'il attendait le tramway pour rentrer chez lui.

L'individu avait abusé de l'alcool (selon le rapport de la police) et se trouvait à 6H/6H30 à attendre un tramway en plein milieu de la ligne qui fait la liaison entre Bordeaux et son domicile Carbon-Blanc.

Franchement, pourquoi personne n'a demandé à ce monsieur pourquoi il prenait un tram aussi loin des boîtes de nuit qu'il avait fréquenté dans la nuit ? Comment se fait-il, s'il voyage en tram, qu'il descende d'un tram en plein milieu de la ligne pour en attendre un deuxième ? Vous en conviendrez, c'est un comportement étrange.

Étrange aussi le fait qu'il ne soit pas blessé au coude alors qu'il déclare qu'il a fait exploser le téléviseur en tombant dessus avec son coude.

Étrange encore, que personne ne se soit intéressé au deuxième individu disparu dans la nature.

Et puis, étrange qu'un gamin vole des portables ou des portefeuilles à 6 heures du matin à un arrêt de tramway désert. Étrange aussi que les policiers n'aient pas visionné les vidéos des caméras de surveillance du réseau de tramway (les stations sont équipées de plusieurs caméras) pour vérifier les déclarations de la victime.

Donc, douze personnes (dont trois mineurs) se sont retrouvées en garde à vue. Parmi elles, une jeune fille de 15 ans toute menue qui n'a pas du comprendre ce qui lui arrivait.

Les femmes ont été libérées vers 18 heures le jour même mais tous les hommes ont vu leur garde à vue prolongée.

Une perquisition a été faite dans les squats le premier jour mais aucun téléphone ou somme d'argent n'ont été trouvés. Cela ne m'étonne pas, il y en a que je connais depuis plus de deux ans et j'ai la certitude que ce petit groupe ne vole pas. Il ne vit que du nettoyage des pare-brises des voitures et de la distribution de prospectus aux feux tricolores.

Doit-on considérer que parce qu'on est roumain et en plus tsigane on est forcément un voleur ? Ah, c'est vrai ! C'est certainement dans les gènes... Certainement comme les français, qui ont à l'étranger la réputation d'être ivrognes et sales...

Hier matin, neuf personnes (dont deux mineurs) ont été présentés au parquet et ensuite aux juges. L'un des mineurs (17 ans) a été placé en détention provisoire et l'autre (15 ans) a été placé dans un foyer. Cela se passe bien pour lui et le personnel du foyer fait très attention à lui. Il a exprimé le souhait de rejoindre ses parents en Roumanie car son frère a été incarcéré dans l'après-midi. Étant mis en examen, seul le juge peut prendre la décision de le laisser partir.

En effet, dans l'après-midi, lors d'un procès qui a duré plus de trois heures, bien que l'individu agresseur n'ait pas reconnu certains rroms comme étant ceux qui l'ont frappé et devant le fait que les rroms aient nié avoir commis ce geste, tous les rroms sauf un ont été condamnés à huit mois de prison ferme (le procureur avait demandé 18 mois lors de son réquisitoire).

Personne n'a compris la décision du tribunal et les avocats présents (même ceux qui n'intervenaient pas dans l'affaire) semblaient surpris de cette décision.

En ce qui me concerne, je n'ai pas compris pourquoi un seul a été relaxé et puisqu'il l'a été, pour quelle raison ?

Je peux comprendre qu'il y ait eu des rroms condamnés car il est bien évident que quelqu'un a frappé. Des noms ont été prononcés lors de l'audience. Mais les autres ? Ceux qui dormaient au moment des faits ? Et ceux qui sont arrivés en même temps que la police ?

Je n'ai pas eu accès au dossier mais, d'après un avocat des rroms, l'un d'eux a porté plainte contre l'agresseur. Pourquoi n'a-t-il pas été jugé ? Pourquoi avoir seulement jugé les rroms en comparution immédiate ?

Pourquoi ne pas avoir laissé assez de temps aux avocats pour préparer leur défense ? L'un des avocats a pris connaissance du dossier pendant que le tribunal jugeait deux affaires assez rapidement.

Dès le départ, je me suis dit que quelque chose n'allait pas. En effet, dès l'arrivée des femelles de la meute, les policiers ont été placés dans la salle d'audience. Pourtant, dignes, elles n'ont pas dit un mot, elle n'ont pas lancé un seul cri. Mais elles étaient roumaines et tsiganes comme fait aggravant.

Il paraît qu'on ne commente pas une décision de justice. 

Je veux profiter du peu de liberté qui nous reste pour dire mon indignation, ma colère, ma tristesse et mon sentiment de profonde injustice pour la décision du tribunal.

Hier, on a jugé une meute d'animaux et on n'a peut-être pas tenu compte qu'ils étaient surtout des hommes. Un seul avait une condamnation au casier judiciaire. 

Ils se sont défendus et ont défendu leur famille. Ils paient aujourd'hui pour leur mode de vie qu'ils n'ont pas choisi, de vivre en groupe pour échapper à la misère dans laquelle leur pays les a gardés pendant longtemps, prolongée par des pays comme la France ou l'Allemagne qui ne veulent pas de cette population pour des raisons politiques.

Beaucoup de juges ont l'intelligence de faire la part des choses et leur redonnent souvent leur dignité. 

Hier, je n'ai pas compris ce qui s'est passé. Eux, non plus. Nous ne savons pas encore s'il y aura appel car les avocats disent que presque toujours, en appel, les peines sont plus lourdes.
  
Pour terminer, je veux publier un e-mail que j'ai reçu aujourd'hui et qui nous permettra de mieux comprendre certaines choses :

En Italie on se livre à des pogroms, en Tchéquie on fait campagne en proposant la « solution finale », un peu partout en Europe Centrale et Orientale on place les enfants rroms dans des écoles pour handicapés mentaux, en France on déchire les tentes de familles qu’on met dans la rue, maintenant, au tour de l’Irlande du Nord, où depuis quelques jours, des groupes extrémistes prennent pour cible des familles rroms originaires de Roumanie.

Où va l’Europe ? Adolf Hitler avait un projet européen. Au lendemain de la Deuxième Guerre Mondiale les Etats européens ont mis en route l’Union Européenne justement pour éviter le retour de ce projet-là. Il est encore temps pour éviter ce retour.

La Voix des Rroms appelle les institutions européennes à adopter rapidement le Statut-cadre des Rroms dans l’Union Européenne , proposé par le Réseau rrom des activistes sur les questions juridiques et politiques (RANELPI)*. L’adoption immédiate de ce statut-cadre qui vient de recevoir l’appui de la présidence de l’Union Rromani internationale (ONG à statut consultatif auprès de l’ONU) et sa mise en œuvre devient désormais une urgence.

* le projet du Statut-cadre est disponible en anglais, français, hongrois, italien, polonais et roumain sur le site 
http://www.rroma-europa.eu 
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 20:07
C'est certainement ce qu'ont du se dire les douze rroms roumains placés en garde à vue hier matin.

Vers 6H/6H30 hier matin, deux individus armés de barres de fer et bâtons ont pénétré dans un squat de rroms roumains situé à Cenon.

Les rroms dormaient à l'exception d'une femme ayant un nourrisson. La surprise fut totale et les deux hommes, semble-t-il en état d'ébriété ont réclamé 50 € aux rroms.

Devant leur refus, les assaillants ont fait exploser un téléviseur et on frappé plusieurs rroms. L'un d'eux est parti chercher du renfort au squat voisin.

Devant le nombre de rroms, les assaillants ont pris la fuite, rattrapés par les rroms qui en ont bloqué un tandis que l'autre prenait la fuite.

L'individu en question a voulu continuer à frapper les rroms et ceux-ci ont terminé par le mettre hors d'état de nuire et les pompiers l'ont ensuite évacué vers l'hôpital.

Les policiers arrivés sur place ont bloqué toutes les personnes présentes dans le squat au moment de leur arrivée et ont placé les douze personnes (dont trois mineurs) en garde à vue.

Les femmes ont toutes été relachées hier vers 18 heures mais les hommes seront présentés au tribunal demain matin.

Les agresseurs, pour justifier leur intervention, disent que les roms ont volé le RMI de l'un d'eux et un téléphone portable. Manque de pot, aucun des habitants des deux squats ne possèdent de téléphone portable, ce qui pose d'ailleurs problème lorsqu'il faut les contacter en urgence ou qu'ils doivent appeler les secours.

Je connais certains membres de ce groupe depuis 2007 et je connais bien leur mode de fonctionnement. Ce ne sont pas des voleurs et ils vivent uniquement du nettoyage des pare-brises en été et de la distribution de prospectus en hiver. "Je n'ai pas de travail, je n'ai pas de maison et j'ai un enfant à charge. Aidez-moi svp en me donnant une petite pièce ou un ticket restaurant. J'accepte aussi du travail déclaré", peut-on lire dans les petits papiers qu'ils distribuent aux feux rouges.

Les nombreux PV que les policiers leur distribuent ainsi que les contrôles dont ils font l'objet peuvent témoigner de leur activité.

Ils arrivent à mettre un peu d'argent de côté grâce à un ingénieux système d'épargne collectif qui permet à chacun d'aider un peu sa famille restée en Roumanie.

Alors, pourquoi mettre toutes ces personnes en garde à vue et les présenter au tribunal ? La parole d'un français a-t-elle plus de valeur que celle de plusieurs rroms roumains ?

Pourquoi avoir placé en garde à vue une jeune fille toute menue qui ne ferait pas de mal à une mouche uniquement parce qu'elle habite das un squat et qu'elle est la première victime du racisme et de la xénophobie de certains abrutis ?

Je me suis rendu dans le squat tout à l'heure et la jeune fille a éclaté en sanglots dans mes bras. Elle a été marquée par cette mauvaise expérience. Son père se trouve toujours en garde à vue. Elle a pleuré mais n'a pas dit un mot.

En partant, je me suis dit que nous vivons vraiment dans une société injuste, où certains hommes et certaines femmes ne comptent pas, surtout si on ne veut pas d'eux.

Dans ce cas, les coupables étaient tout désignés même s'ils en sont les victimes.

Être tsigane, vivre dans un squat, ne pas avoir de travail et en plus être un peu basané... que demander de plus ?

J'espère que les juges sauront faire la part des choses demain matin.

Je vous tiendrai au courant...
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 12:02

Demain, samedi 20 juin, le Collectif National de Droits de l'Homme Romeurope organise sa réunion nationale à Bordeaux. Les réunions de Romeurope ont lieu en alternance à Paris et dans une ville de province, en général tous les trois mois.

Romeurope a été crée en 2000 et est composé d'associations nationales (Médecins du Monde, Ligue des Droits de l'Homme, Cimade, FNASAT - gens du voyage, le MRAP ainsi que d'associations locales dans toutes les régions de France (à Bordeaux, Médecins du Monde et Procom).

Romeurope mène des actions en partenariat avec d'autres organismes tels que la Fondation Abbé Pierre, le Secours Catholique, le GISTI, ATD Quart Monde et encore bien d'autres.

La réunion de Bordeaux traitera de plusieurs sujets comme la scolarisation des enfants rroms. En effet, des mairies de la République refusent l'accès à ce droit qu'est la scolarisation. Dans la banlieue bordelaise, un maire socialiste refuse de domicilier administrativement les rroms ce qui entraîne le refus de scolarisation. Sans adresse, même fictive, point d'éducation.

Mais il sera aussi question de la situation des rroms de l'ex-Yougoslavie, du séjour des ressortissants communautaires, du logement et des expulsions des lieux de vie (très en vogue en ce moment) et de santé.

On parlera aussi de politique étant donné que Romeurope est associé à un collectif d'élus qui essaient de faire avancer cette situation. D'autres élus ont lancé (et signé) un appel au gouvernement leur demandant de lever les restrictions d'accès à l'emploi pour les roumais et les bulgares.

A Bordeaux, ont signé Alain Anziani, Emanuelle Ajon, Michèle Delaunay, Jean-Michel Perez. D'autres se sont engagés à le faire mais cela a du mal à venir. D'autres encore, malgré plusieurs invitations dans ce sens, n'ont jamais donné de réponse à nos demandes. C'est le cas des Verts bordelais, de certains socialistes et de certains communistes. Il faudra certainement que l'ont demande aussi à la droite. Sait-on jamais, ils signeront peut-être plus facilement. Il est vrai que parfois nous avons plus de succès dans nos démarches auprès des élus de droite que de ceux de gauche.

Ce seront donc plus d'une centaine de personnes dont des rroms eux-mêmes qui se pencheront sur la situation de cette population laissée dans la pauvreté volontairement.

J'ai entendu de la bouche de plusieurs élus (de droite et de gauche) que "humainement" on ne peut pas laisser ces gens dans de telles conditions. Nous ne demandons que cela.

Nous avons invité plusieurs élus à cette réunion. La veille de la réunion, nous n'avons pas de réponse ferme concernant leur participation.

Ainsi va la vie. Romeurope risque d'avoir encore beaucoup de travail et les militants associatifs beaucoup de situations d'urgence à gérer.

Mais bon, ce ne sont que des rroms. Alors pourquoi s'en faire ?

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 09:59

Si seulement on avait envie que les choses changent....

C'est ce que je me suis dit ces derniers temps après des rencontres avec plusieurs élu(e)s. De droite et de gauche, mais surtout des hommes et des femmes avec leur engagement, leur conscience, leur volonté de servir.

J'ai déjeuné avec un maire UMP et je dois dire que j'ai été surpris par son discours. Il m'a semblé honnête, digne d'estime et de respect. Cet homme a été sensible à ce dont je lui ai parlé et s'est engagé à saisir le premier ministre.

Autre lieu, autre élue. Une femme socialiste engagée, à laquelle j'avais demandé de mettre en place une action pour les rroms. Cela va se faire et je salue non seulement son courage, d'autant plus que tout le monde s'en fout des rroms, mais surtout son travail sérieux et efficace.

Et puis, un autre maire socialiste et son directeur de cabinet. Un maire qui refuse de domicilier administrativement les rroms alors que la loi le lui impose. Un maire qui me dit que les rroms vont être expulsés sans que l'on cherche une solution. Un maire qui me dit que les rroms font leurs besoins naturels partout. Mais il a oublié que les locaux qu'ils occupent avaient des toilettes et l'eau courante. Le propriétaire leur a coupé l'eau ce qui fait qu'ils ne peuvent plus se servir des toilettes.

Ce maire m'a dit que "humainement" on "ne pouvait pas laisser ces gens vivre dans ces conditions". Comme je suis d'accord avec lui. Sauf sur la fin. Sa solution serait de les faire repartir chez eux ou bien qu'ils aillent dans un squat à Bordeaux.

Son directeur de cabinet m'a même semblé choqué parce que "les rroms sont plus qu'avant". "Ils se reproduisent", m'a-t-il dit. Je lui ai demandé si la solution était de les stériliser. J'ai réfléchi plus tard à ce qu'il m'a dit et j'ai trouvé que c'était assez ignoble.

Mais ils m'ont aussi dit que dans le quartier où sont les rroms, lors des dernières élections, "le front national a progressé". Il faut bien trouver un coupable, non ?

Je n'ai pas osé faire d'autres demandes ou propositions connaissant d'avance les réponses.

Et puis, une très bonne surprise venant des services de la CUB. Il faut dire que cela fait si longtemps que j'attendais cela que je n'y croyais plus.

Il y a environ un an, j'avais demandé le nettoyage des abords d'un squat où étaient entreposées plusieurs tonnes d'ordures, véritable supermarché pour les rats.

La mairie de Bordeaux avait, semble-t-il, fait aussi une demande dans ce sens. Et là, la semaine dernière, pendant plusieurs jours, deux camions et un tractopelle ont nettoyé presque la totalité du site. Pourquoi avoir attendu un an ?

Voilà les nouvelles des relations quotidiennes avec les pouvoirs publics. Ce n'est pas facile souvent. Heureusement il y a des gens de bonne volonté, capables de voir autre chose que des résultats électoraux.

 

Merci aux services de la CUB pour cette rapidité. Si, si ! Cela aurait pu durer plus longtemps. Un an tout compte fait, ce n'est pas énorme... Hi ! Hi ! Hi !
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 02:54
A lire sur le blog Romaquitaine
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 02:29

Un petit pourcentage d'européens vient de décider pour la grande majorité de la voie que devra suivre l'Europe dans les prochaines cinq années.

La droite a triomphé dans presque toute l'Europe et elle continuera à mener une politique libérale qui continuera à nous enfoncer dans la crise jusqu'à ce que nous ne puissions plus respirer. C'est une erreur car quand il n'y aura plus personne à exploiter, les profiteurs du système auront bien du mal à survivre eux aussi.

Si l'Europe, son fonctionnement, sa législation, sa politique, sont le résultat de la volonté des politiques et hauts fonctionnaires européens, elle est aussi le résultat du choix des européens par leur vote ou leur non participation aux votes qu'on leur propose.

L'Europe est parfois généreuse, souvent distante et froide, presque toujours opaque pour les simples citoyens que nous sommes. 

La polémique créée chaque fois qu'il y a des élections concernant l'entrée de la Turquie dans l'union, prouve que l'Europe est un sujet de discorde, capable de faire dire aujourd'hui le contraire de ce qu'on fera demain.

Le message donné aux électeurs par l'UMP ne correspond absolument pas à la réalité des dossiers en cours de traitement et ceux qui nous ont dit déjà à plusieurs reprises qu'ils ne voulaient pas de la Turquie, signent les traités en vue de son adhésion.

Je suis favorable à l'entrée de la Turquie en Europe car cela sera une obligation pour la Turquie d'avancer dans les domaines qui posent problème. Un seul regret, que l'armée risque de ne plus être la garante de la laïcité dans ce pays.

Un autre peuple, oui, un peuple composé de plus de 10 millions de personnes pose problème à l'Europe. Les rroms !

Véritable peuple européen avant tous les autres, ils sont rejetés de partout et souffrent aujourd'hui de discriminations cautionnées par l'Europe elle même. Je reviendrai sur ce sujet dans un prochain billet.

 L'Europe ne veut pas des rroms, je vous le disais. Ce sont surtout les états membres qui n'en veulent pas.

Pourtant, dimanche dernier, jour de vote pour élire les députés européens, à Bordeaux, comme un terroriste qui arrive dans un territoire sous haute protection, un rrom a défié cette logique. Un bébé rrom est né à la maternité de l'hôpital Pellegrin à 15h03.

Un beau pied de nez à cette Europe qui ne veut pas de lui. Lui, ce petit rrom a osé défier les états en venant au monde un jour si important pour l'Europe.

Dans quelques années, sa vie sera peut-être facilitée par l'Europe. Pour l'instant, elle commence mal. Dès aujourd'hui, il ira dans un squat misérable.

 

Oui, il a trois jours et il va vivre dans un squat. En EUROPE ! A Bordeaux !

 

Mais ne vous inquiétez pas. Comme pour la Turquie, cela ne choque personne.

 

Alors, ce bébé vivra entouré de rats comme vivent les autres enfants rroms des squats. Vous ne me croyez pas ? Pourtant, je vous avais invités à venir voir par vous mêmes.

 

C'est cela aussi l'Europe. Pour certains un paradis, pour d'autres, sinon un enfer, du moins une utopie.

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 03:07
A lire absolument ce compte-rendu de la visite que nous avons fait à la Commission Européenne le 27 mai dernier.

Dans la vidéo, plusieurs rroms de Bordeaux.

http://www.slate.fr/story/6155/les-roms-citoyens-europ%C3%A9ens-en-th%C3%A9orie

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 01:20
Après l'appel de Jean Michel Perez pour soutenir une famille marocaine, un nouvel appel de Denise Grelard relayé par Pierre Benayoun dans son blog pour soutenir cette fois une famille originaire de l'Angola.

La manifestation a lieu aujourd'hui à 17 heures.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 23:29
Jean Michel Perez, conseiller municipal socialiste de Bordeaux, a lancé un appel en faveur d'une famille menacée d'expulsion.

Je vous invite à lire son blog, signer la pétition en ligne et lui apporter votre soutien.

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 16:15
La réforme de la présence associative dans les centres de rétention entrera en vigueur le mardi 2 juin.

Avec cette réforme, si les étrangers sont victimes d'une réduction importante de leurs droits, c'est aussi chaque citoyen qui perd le droit de regard et d'information sur ces lieux d'humiliation.

La Cimade a toujours su garder sa liberté de parole ces dernières années. Qu'en sera-t-il des futurs "concessionnaires" proches du pouvoir ?

Mobilisons-nous.



Plus d'informations sur http://www.lacimade.org/minisites/2juin
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche