Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 14:49

L'arrivée du Tour de France à Bordeaux a été l'occasion de se débarrasser de cet équipement "culturel" qu'est la passerelle Kawamata.

Ayant coûté extrêmement cher, ayant gêné les conducteurs pendant de nombreux mois, cette offense à la culture a enfin été démontée grâce aux risques qu'elle faisait prendre aux coureurs du Tour.

Je m'en félicite et j'espère qu'à l'avenir on ne donnera pas carte blanche aux dirigeants d'Evento pour faire n'importe quoi au nom de la culture.

Mais le mois d'août est aussi l'occasion pour la CUB et la société Kéolis de faire disparaître la verrue de la station de tramway "Porte de Bourgogne". En effet, les sociétés chargées de l'entretien de la station et autres véhicules ont pris l'habitude de rouler sur le gazon ce qui fait de beaux trous et surtout beaucoup de boue les jours de pluie.

Vendredi dernier, vers 07H30, une voiture dont le conducteur semblait un peu fatigué s'est retrouvé en mauvaise posture en raison des travaux.

Le gazon est remplacé par des pavés, que des ouvriers, qui semblent bien connaître leur métier, posent la nuit. Dommage que la CUB ne profite pas de ces travaux pour aménager un passage pour les handicapés et les personnes âgées, le quai étant très haut et le bout du quai bien lointain pour quelqu'un qui a du mal à marcher.

Mais bon, on ne peut pas tout avoir...


56.jpg

235.jpg

m12.jpg

m13.jpg


Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 03:05

Nous ne nous rendons pas compte de la chance d'avoir un maire comme Alain Juppé.

En lisant cette plaque avec attention, on a l'impression qu'il est à l'origine des chemins de Compostelle il y a quelques siècles mais surtout on a la certitude qu'on se rappellera de lui dans bien des années.

Très fort ce Juppé. Quel sens de la communication !

36.jpgPhoto prise place de la Victoire.

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 02:58

Le message était clair dès qu'on avait mis les pieds dans le bâtiment de la faculté de médecine à la Victoire : "Conseil de quartier - Mr Fabien Robert".

Je m'attendais à une affiche dans le style "Conseil de quartier St-Genès, Nansouty, Victoire, St-Michel". Mais je suis un peu innocent...

Après un parcours dans le labyrinthe des couloirs de la fac, la vue de "playmobile" au fond de la cour m'a indiqué que j'étais à proximité de la salle où se tenait le conseil de quartier et que le grand chef était arrivé. Playmobile est l'ombre de Juppé dès qu'il doit se rendre en ville. Je ne vous en dirais pas plus mais beaucoup d'entre vous ont compris de qui je veux parler.

Entré dans la salle, comme un mauvais élève, je m'installe tout en haut de l'amphi. Quelques minutes plus tard, Matthieu Rouveyre arrive et s'installe à proximité après m'avoir salué et dit un petit mot. Mais pourquoi diable est-il venu s'installer à côté de moi alors que nos relations sont glaciales depuis son coup médiatique sur les harkis expulsés par In Cité ?

Fabien Robert venait de présenter l'ordre du jour du Conseil de Quartier qui, soit dit en passant, n'a rien d'un conseil mais bien d'une réunion publique avec pour seul objectif de promouvoir l'action de l'équipe municipale.

Le premier sujet traitait des AMAP surtout qu'il en existe déjà deux dans ce ". Je dirais canton car le quartier est quartier est pour moi un espace plus réduit où tout le monde se connaît. Oui, il y a une AMAP créée avec le soutien du Conseiller Général PS, Mathieu Rouveyre, et une deuxième avec le soutien du maire-adjoint du canton, Fabien Robert (Modem). Il semble qu'il soit question d'en créer une troisième mais je ne saurais vous dire quelle sera sa couleur politique. UMP ? Verts ? Communiste ? Tiens, ce serait drôle, une AMAP communiste. Un agriculteur de gauche qui vendrait ses légumes à des bobos argentés.      Incroyable !

Vous l'avez compris, je suis entièrement contre les AMAP. D'abord parce qu'elles ne sont qu'un genre d'association de gens gagnant bien leur vie et qui veulent se donner l'impression de sauver l'agriculture et même la planète entière. En réalité, ils achètent leurs légumes à un producteur mais commandent en ligne tout le reste et se font livrer à domicile. C'est pour cela qu'ils ont besoin de se donner l'impression que les AMAP créent du lien social. Ils n'ont pas compris l'importance du commerce de quartier qui, lui, crée véritablement du lien social.

Dans certains quartiers de ce canton, il n'y a pas beaucoup de commerces. La création d'une nouvelle AMAP risque de porter préjudice à ceux qui ont parfois du mal à tenir.

Et puis Alain Juppé a parlé des fonds FISAC qui pourraient intervenir dans certains cas pour aider le petit commerce.

A la fin de ce premier sujet, la salle a été invitée à poser des questions. Deux ou trois questions ont été posées. J'ai, pour ma part, levé la main quatre fois mais Fabien Robert ne m'a jamais donné la parole. Pourquoi Rouveyre est-il venu s'asseoir à côté de moi ? Je ne lui ai rien demandé...

Pourtant, mais Fabien Robert ne le savait pas, je ne voulais pas créer de polémique. Je voulais juste demander à Alain Juppé si les fonds FISAC interviendraient aussi dans la création ou la reprise de commerces et qu'ils nous donne le montant des fonds FISAC pour Bordeaux tout comme le véritable montant de  ces fonds attribué au petit commerce.

Les fonds FISAC sont plus souvent utilisés pour des promotions que dans l'accompagnement du petit commerce ou de l'artisanat. Dans la communauté urbaine de Bordeaux, presque la moitié des fonds FISAC sont attribués à la chaîne TV7. L'association "La Ronde des Quartiers", présidée par un proche de la mairie de Bordeaux et créée lorsque Hugues Martin était maire de Bordeaux (son ex-associé était membre du bureau de l'association), reçoit la modique somme de 561 000 € provenant des fonds FISAC pour un budget de 2 023 000 € (en 2009). La mairie de Bordeaux participe à hauteur de 250 000 €, la CCI pour 202 000 €, la CMA 80 000 €, les associations et partenaires (?) pour 930 000 €.

Revenons à la réunion de Fabien Robert. Il y a aussi été question du renouvellement des voies et places dans le quartier Saint-Michel, des déplacements et du vivre ensemble.

Tout avait été bien préparé et j'ai eu l'impression d'assister à un spectacle comme s'il y avait eu une répétition générale. Au bon moment, Fabien Robert a distribué la parole soit à des intervenants dans les dossiers qui étaient exposés soit à des personnes dont il connaissait le nom. Seules trois personnes n'ont pas été désignées par leur nom. Tout cela a permis de d'échapper aux habituelles questions sur les poubelles ou les crottes de chien.

Fabien Robert a réussi son coup, le maire n'a pas été malmené. Son conseil s'est déroulé sans qu'aucune polémique soit créée, sans qu'une voix discordante puisse venir gâcher la fête.

Alain Juppé qui est parti avant la fin de la réunion a du se dire qu'il avait là un extraordinaire maire-adjoint fut-il Modem. La public a eu l'impression qu'il avait la chance d'habiter dans le meilleur quartier de Bordeaux et Fabien Robert était certainement le plus heureux des adjoints, maire d'un canton magnifique, comme lui !

Et à la sortie, pour que le plaisir soit complet, chaque personne avait presque l'obligation de repartir avec un numéro du journal de l'association fondée par Fabien Robert.

Mais putain, pourquoi Matthieu Rouveyre est-il venu s'asseoir près de moi ?

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 20:03

Surprise ce matin dans le quartier Sainte-Croix où une énorme fleur a poussé dans la nuit. Certainement un message d'espoir car à ses côtés, une affichette au message clair.

511.jpg513.jpg

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 23:38

Même si tout le monde ne savait pas, il y avait beaucoup de monde qui savait. Ni vous et moi, mais les responsables politiques qui comptent à Bordeaux ne pouvaient que savoir.

L'église Saint-Eloi ce n'est pas seulement des enfants de coeur et des curés paradant comme dans les années 60 et nul besoin de faire partie des Renseignements Généraux (RG) pour avoir une idée sur les amitiés des dirigeants de cette église avec l'extrême droite.

Philippe Laguérie n'est pas arrivé à Bordeaux en pirogue, incognito, faisant le voyage depuis une île déserte. Curé de l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris pendant treize ans, il avait déjà fait une tentative d'occupation de l'église Saint-Germain-l'Auxerrois, en 1993 avec l'aide de nombreux fidèles.

Ses méthodes pas très catholiques, il les met en place dès ses premières années à Bordeaux tout en essayant de prendre le pouvoir à la Fraternité Saint-Pie-X.

L'arrivée d'un pape rétrograde à Rome et la réintégration des intégristes dans l'église romaine donnera aux moutons de Saint-Eloi une légitimité et surtout une nouvelle respectabilité. D'un coup, ils étaient devenus fréquentables et même les professionnels de la manif avaient abandonné le combat.

Pourtant, les idées puantes étaient bien là, elles se développaient en terreau fertile à savoir ces pré-adolescents dont le cerveau est malléable et qui gardera toujours quelque chose de cette période même lorsqu'ils seront adultes.

L'émission "Les Infiltrés" a juste permis de mettre à jour tout cela même s'il faut se méfier des montages car les journalistes ont tendance à prendre quelques mots, quelques situations fortes parce que c'est cela qui fait vendre. En même temps, je pense que nous n'avons eu qu'un aperçu de ce qui se passe dans ce milieu. Nous ne pouvons pas, non plus, penser que tous les chrétiens qui fréquentent l'église Saint-Eloi sont raciste ou antisémites. Il y a là de braves gens qui sont certainement nostalgiques de la messe en latin ou de la mise en scène de la religion qui lui donne l'impression d'être quelque chose de supérieur. Je vous invite à entrer dans l'église lors d'un office religieux pour mieux comprendre.

L'opposition socialiste s'agite sur cette affaire, à raison, puisqu'elle a engagé des procédures pour faire annuler la mise à disposition de l'église par la mairie et cela depuis 2002. Par contre, j'ai l'impression que les élus socialistes sont mal informés de tout cela, comme souvent, et n'ont pas cherché à faire une petite enquête sur le sujet. On parle de cave sous l'église, d'école à proximité de Saint-Eloi et quelques autres grossières erreurs qui prouvent qu'ils ne se sont pas donnés la peine de faire des recherches. L'école Saint-Projet (le nom exact est le Cours Saint-Projet) est en réalité situé rue d'Ornano, bien loin de l'église et proche du stade.

Pourtant, il était bien faile d'avoir des informations. En moins d'une heure, j'ai eu plein d'informations par les gens du quartier que j'ai rencontré et qui connaissent même des fidèles de l'église.

Alors, si tout le monde savait, pourquoi les politiques étaient-ils les seuls à ne pas savoir ? Il serait temps qu'ils sortent un peu en ville pour se rendre compte de la réalité de la vie, pour rencontrer les forces vives de la cité, ses gens et ses commerçants.

La politique ne se résume pas à une après-midi par mois au conseil municipal, à quelques inaugurations et vernissages entre élus, toujours les mêmes, au point qu'un seul élu pourrait prononcer les discours de tous les autres tellement ils se retrouvent souvent.

Oui, il y avait beaucoup de gens qui savaient mais souvent cela arrange tout le monde de faire semblant de ne pas savoir. C'est un peu comme avec les secrets de famille. Tout le monde sait mais tout le monde fait semblant de ne pas être au courant.


Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 15:10

Il y a des jours où je m'en veux de ne pas avoir trouvé tout seul certains endroits. C'est le cas du restaurant "Les 4 saisons d'Estelle", petit coin de bonheur presque perdu dans les petites rues des Chartrons.

En entrant, on est surpris tout d'abord par le nombre de tables : trois ! Trois grandes tables à partager qui indiquent de suite que l'établissement n'est pas comme les autres.

Le grand sourire d'Estelle, la charmante patronne qui fait tout (cuisine, service), vous incite à imaginer quel sera votre repas sans regarder la carte. Avec un sourire comme ça, cela ne peut être que bon. Estelle aime les gens et ça se voit.

Côté cuisine, c'est bien présenté, c'est léger, c'est délicieux ! Chaque fois que Estelle vient vous apporter un plat, du pain ou du vin, vous vous dites que vous avez bien fait de vous laisser entraîner dans le quartier.

La note est comme la cuisine, légère.

Vous demandez encore un café parce que vous n'avez plus envie de partir... Vous êtes bien, vous voulez prolonger le moment... Vous aimeriez que cela dure le plus longtemps possible.

Vous vous rendez compte que tous les autres clients sont partis. Vous aussi, vous devez partir... Il est déjà 15 heures !

Promis, vous reviendrez. Pour le lieu, pour la cuisine et... pour le sourire d'Estelle !

Vous voulez que je vous dise ce qu'on y mange ? Ah ! Ah ! Ah ! Il faudra y aller pour le savoir. Tiens, je vous donne l'adresse :


Les 4 Saisons d'Estelle - 104 rue Notre Dame - 33000 Bordeaux - Tél 0981681234

http://les4saisonsdestelle.com

Tramway ligne B - Arrêt Chartrons

Restaurant du midi sur place ou à emporter - Atelier cuisine pour enfants - Traiteur à Domicile

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 14:37

Hier, au miroir d'eau... Bientôt partout en ville.

481.jpg

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 14:18
356.jpgFemme esclave

365.jpgLe lampadaire aux messages

363.jpgPrière sur le mur de la cathédrale

362.jpgErreur d'emplacement... ou de communication ?
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 13:19

Petit tour de Bordeaux...

297.jpg
Stationnement sauvage place de la Victoire

 

312.jpg

Pas encore en service et déjà cassé... C'est comme cela devant le conservatoire, au retour des boîtes de nuit...

274.jpgEncore et toujours, les poubelles de la Tupina, le restaurant des présidents...

234.jpgImpossible de le rater...
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 15:10

Tout le monde pensait (moi y compris) que Vincent Feltesse et Alain Juppé avaient passé un pacte de non agression afin de couler des jours paisibles jusqu'aux prochaines présidentielles.

Voilà qu'un sujet bien peu politique, les poubelles, vient troubler la relations entre les deux hommes.

Les bordelais font de la résistance, souvent bien malgré eux, pour ce qui est du tri sélectif. Les appartements dans certains quartiers sont inadaptés aux dimensions des bacs, les immeubles n'ont que très rarement des locaux de stockage, une petite dose d'incivisme des habitants et tout est réuni pour que le ramassage soit plus compliqué qu'ailleurs.250

La mise en place des bacs de collecte ayant été faite avec peu de sérieux, beaucoup de gens mettent leurs ordures dans les sacs poubelles qu'ils déposent ensuite sur le trottoir. Et le ramassage des sacs pose problème. Les employés municipaux ne veulent pas les ramasser, ceux de la CUB attendent le 23 janvier pour le faire.

Alors, politiques et techniciens, Vincent Feltesse en tête, se penchent sur le problème bordelais. Sans en parler au maire. Vlan !

Et le maire s'énerve avec cet empressement du maire de Blanquefort à devenir maire de Bordeaux. Attitude dangereuse qui pourrait avoir pour conséquence le changement du testament de Juppé.

Après les cerveaux municipaux, ce sont donc les cerveaux des techniciens communautaires qui chauffent pour trouver une solution au ramassage des poubelles à Bordeaux. Dans tout cela, personne n'a eu l'idée de demander leur avis aux éboueurs, les plus concernés par le ramassage et certainement aussi ceux qui connaissent le mieux le sujet.

Mais les têtes pensantes de la CUB doivent penser que les éboueurs sont certainement trop cons pour donner leur avis. Toujours le même problème avec eux. Ils ont beaucoup de mal à accepter que d'autres qu'eux puissent avoir de bonnes idées. Il faudra peut-être une petite grève pour qu'ils soient écoutés !

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche