Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 22:53

Ah ! Il s'en passe des choses sur la rive droite de la Garonne...

 

A Floirac...

 

Et à Cenon...

J'y reviendrai.

 

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 01:17

" Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n'ai pas protesté,
Je n'étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n'ai pas protesté,
Je n'étais pas catholique.



Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester "

( Poème de Martin Niemöller )

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 19:10

La politique et la communication n'étant pas mon fort, j'ai souvent du mal à comprendre certaines attitudes, décisions ou choix de nos dirigeants.

Je reviendrai sur les décisions et les choix dans un prochain billet et je m'en tiendrai aujourd'hui à l'épisode relaté par le journal Sud Ouest, lors de la visite de Valérie Létard, secrétaire d'État en charge du développement durable.

La communication politique étant un élément indispensable à la survie dans ce milieu hostile, la place d'un élu sur une photo dans un journal a son importance.

Ainsi donc, deux députées girondines, la socialiste Michèle Delaunay et l'UMP Chantal Bourragué, en sont venues sinon aux mains au moins aux coups de fesses pour mieux pousser l'adversaire hors du cadre des photographes.

Je ne sais pas laquelle a commencé ni à qui la faute mais je trouve ce comportement lamentable de la part de deux députées.

Les photos du journal Sud Ouest sont très drôles, surtout sous le regard indifférent et imperturbable de Alain Juppé et de Valérie Létard.

Quand est-ce que TV7 organise un combat de boxe entre les deux députées bordelaises ?

delaunay-bourrague.jpg



Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 00:48

J'ai déjà publié cette photo dans le blog mais comment ne pas la publier de nouveau après ce qui s'est passé ce week-end.

La fresque a peut-être été effacée par les nazillons mais cette action doit renforcer l'engagement de chacun pour combattre l'extrême-droite.

2009_09_07_Fresque_Billere1.jpg

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 02:03

Nous avons tous été choqués par les propos des nazillons que nous a montré France 2 hier soir lors de l'émission "Les Infiltrés".

Certains d'entre nous semblent découvrir cette réalité alors que d'autres y ont été confrontés il y a déjà quelques années. Gilles Savary, alors conseiller municipal à Bordeaux, a le premier mené le combat devant le tribunal administratif lorsque Alain Juppé a remis les clefs de l'église Saint-Eloi aux cathos intégristes.

La justice lui a donné raison mais le maire de Bordeaux, pour des raisons obscures, n'a jamais mis en application la décision des juges. 

Aujourd'hui, il devra assumer les fruits qui ont poussé dans le terreau qu'il a fertilisé par son manque de vision ou parce qu'il a pensé pouvoir y récolter les voix nécessaires à son élection.

En peu de temps, l'association culturelle est devenue cultuelle, l'église abandonnée a retrouvé les chants, les rites et les apparats d'antan.logo_inflitres.jpg

Les gens de gauche ont bien protesté, ils ont manifesté, ils ont distribué des tracts et ensuite se sont fatigués, comme cela arrive souvent dans beaucoup de combats. Les gens de gauche baissent souvent les bras quand cela devient difficile ou dangereux. Dans ce cas, moi aussi, je me suis dit que si un élu n'arrivait pas à imposer l'application d'un jugement, que pouvais-je faire, moi et d'autres comme moi ? J'ai aussi baissé les bras.

Comme beaucoup d'autres, je me sens aujourd'hui responsable de ne pas avoir tout fait pour empêcher ces êtres malfaisants qui, au nom de Dieu, sont prêts à tuer, à distiller leur haine de l'autre parce qu'il est différent.

Je suis pourtant de ceux qui pensent que seules les causes perdues d'avance méritent la peine d'être défendues. Dans ce cas, je connaissais bien peu à l'époque du fonctionnement du monde politique pour comprendre que personne n'aurait le courage de mener ce combat jusqu'au bout. Juppé venait de gagner une élection et la presse ne se serait jamais lancée dans une pareille aventure avec l'opposition. Un petit article un peu par obligation mais pas de véritable engagement sur un sujet qui pourrait déplaire au maire.

Même l'archevêque de Bordeaux n'a pas eu le courage de demander publiquement au maire de faire expulser ces squatters indélicats.

Les choses ayant traîné dans le temps, l'arrivée de Benoît XVI et sa décision de faire la paix avec les intégristes a eu comme conséquence de donner l'impression que cette église-là était comme les autres, un lieu de culte et rien d'autre.

L'émission d'hier nous a montré le contraire et je regrette vraiment que Gilles Savary n'ait pas eu le temps de s'exprimer sur le sujet, d'autant plus que les quelques phrases qu'il a prononcées n'ont pas été très claires.

J'espère que l'affaire ne s'arrêtera pas là. Que cette émission soit l'occasion pour Alain Juppé de s'expliquer sur sa décision d'avoir laissé l'église aux intégristes et qu'il demandera cette fois leur expulsion en raison du danger de trouble de l'ordre public.

J'espère aussi que tous les élus de l'opposition municipale (mais aussi des élus de la majorité) vont se saisir de ce dossier qui fait honte aux bordelais et que les autorités religieuses auront enfin le courage de s'exprimer publiquement sur la situation.

Je compte aussi sur les communautés (juive, musulmane et noire) pour mettre la pression sur le maire car personne ne peut accepter les propos tenus par l'abbé ou par les apprentis nazillons.

Bordelaises, bordelais, ayons le courage de combattre ces idées nauséabondes qui s'installent dans notre ville. Ici nous ne sommes pas dans une quelconque ville des régions de l'est. Nous sommes à Bordeaux, ville humaniste, ville où tout un chacun a sa place. Soyons-en fiers et faisons le nécessaire pour réduire à néant ces mouvements fachos et leurs idées.

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 11:32

Vous devez penser que je vais vous parler du tramway de Bordeaux et de sa fameuse APS (Alimentation Par le Sol) qui a fait déverser beaucoup d'encre tellement le système était imparfait.

Eh bien, non ! Les APS en question sont ce que je vous ai présenté comme des titres de séjour provisoires délivrés aux bulgares la semaine dernière et qui n'en étaient pas.

Une APS (Autorisation Provisoire de Séjour) n'a rien d'un titre de séjour qui permet de travailler où de séjourner pour une moyenne ou longue durée en France. L'APS est le document du pauvre, de l'indésirable, de celui à qui on fait croire qu'il a une carte de séjour. C'est, comme qui dirait, une vraie-fausse carte de séjour.

Née de l'esprit sadique de je ne sais quel fonctionnaire, l'APS permet au bénéficiaire de séjourner en France aussi longtemps que sans titre de séjour, à savoir trois mois.

Comme pour l'APS du tram, j'ai bien peur qu'on mette longtemps pour corriger cette anomalie. On devrait déposer le terme APS comme une spécialité bordelaise.

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 10:30
Il n'y a pas d'autres termes pour classifier le choix de Alain Rousset, président du Conseil Régional, dans le choix de ses vice-président(e)s.

Le nouvel exécutif de la région Aquitaine fait la part belle aux élus issus du système politique, aux habitués des appareils à élire, cumulards dans l'âme plutôt qu'à ceux qui travaillent, qui s'engagent dans leurs dossiers et pour qui les engagements pris devant leurs électeurs sont assumés avec le plus de sérieux.

Je suis indigné et en colère, à la lecture de la presse de ce matin, de voir que Naïma Charaï n'a pas été promue vice-présidente au Conseil Régional. Cette élue a montré par ses engagements, son caractère de battante, le sérieux de son travail qu'elle méritait plus que la place de l'arabe de service dans laquelle on a souhaité la laisser.

Je trouve qu'il y a là un manque de respect, un déni du travail accompli par cette élue, qui ne font pas honneur au président. Naïma Charaï méritait mille fois plus une présidence que certains élus qui eux les ont obtenues parce qu'ils ont des fonctions importantes dans les partis politiques.

Cependant, cela ne m'étonne qu'à moitié, au PS ont aime les immigrés uniquement pendant les campagnes électorales. Après, c'est une autre histoire...
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 23:08
Je cherchais les interventions de Mme Conchita Lacuey, députée-maire de Floirac, à l'assemblée nationale sur un sujet bien précis qui nous est commun : les rroms !

En effet, la ville de Floirac (proche banlieue de Bordeaux) a sur son territoire une grande communauté rrom bulgare (environ 180 personnes). Je me suis dit que comme cela dure depuis de nombreuses années, la députée avait certainement posé au moins une question au gouvernement sur le sujet. Rien trouvé.

Sur le site de l'Assemblée Nationale, je n'en croyais pas mes yeux... En une année, elle n'a été présente à l'assemblée (hémicycle et commissions) que 13 semaines sur 52. Et encore, avec un maximum de deux jours par semaine. Mais où a-t-elle passé le reste du temps ?

C'est vrai qu'elle a beaucoup de mandats. Et puis, il fallait comploter pour obtenir Arena à Floirac. Cela prend du temps tout ça...

Voici donc l'acticité parlementaire de Mme Conchita Lacuey et pour vous donner l'idée du travail d'une députée assidue, voici l'activité de Mme Michèle Delaunay.

Il y a tellement de choses à découvrir... N'oubliez pas de regarder dans les sessions 2007-2008 et 2008-2009. C'est encore mieux.

J'y reviendrai...
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 07:30
Si Malek Boutih est nommé président de la Halde, certains diront que c'est un signe d'ouverture de Nicolas Sarkozy, d'autres verront cela comme une nouvelle prise à la gauche.

Pourtant, cela fait longtemps que Malek Boutih n'est plus de gauche, s'il l'a jamais été. Plus opportuniste qu'homme de convictions, Abdelmalek Boutih a surtout couru après les mandats et n'a pas hésité à se faire parachuter en Charente pour être candidat aux législatives malgré l'opposition des élus et militants socialistes locaux. 

Proche de Ségolène Royal, il a eu d'importantes responsabilités au PS sans jamais avoir été élu par le peuple. Comme beaucoup d'autres, lors des présidentielles de 2007 et en cas de victoire de Ségolène Royal, ses cartons devaient certainement déjà être prêts pour s'installer dans un ministère.

Malek Boutih veut donner l'impression de représenter la diversité, du moins une génération d'immigrés. Lui qui est né en France, s'est embourgeoisé avant même de fréquenter les VIP socialistes, a surtout surfé sur la vague à la mode qu'ont été les potes de SOS Racisme.

Après la présidentielle de 2007, il aurait été approché par Nicolas Sarkozy pour entrer au gouvernement et aurait accepté avant de décliner l'offre la veille au soir sur les conseils de son mentor, le collectionneur de montres Julien Dray.

Aujourd'hui, il est pressenti pour présider la Halde et certains voient déjà cette nomination d'un mauvais oeil. En ce qui me concerne, je pense que si Nicolas Sarkozy veut discréditer la Halde, la rendre inefficace, la mettre sous tutelle, il ne s'y prendrait pas autrement. Malek à la Halde sera sans aucun doute la porte ouverte aux attaques l'accusant d'impartialité, ce dont le président sortant a su la préserver.

La Halde est aujourd'hui aussi indispensable à la société française que l'eau pour les êtres vivants. Elle ne peut pas servir de tribune à des individus en mal de reconnaissance, elle ne doit pas donner l'impression d'être un instrument d'intégration ou même de discrimination positive.

Si le président de la république veut donner une promotion à son ami, qu'il le nomme à un poste au gouvernement, taillé à sa mesure, par exemple au ministère de l'immigration comme secrétaire d'état d'Eric Besson.

Oui, c'est là que je vois le mieux Malek Boutih. N'a-t-il pas été le rédacteur d'un rapport sur l'immigration, que ses amis socialistes ont refusé, où il préconisait l'instauration de quotas pour l'accueil des immigrés ?

Malek Boutih est un de ces bourgeois de banlieue, bien plus dangereux que le bon villiériste. Donnant l'impression de connaître les immigrés parce qu'ils portent un nom étranger ou que leur couleur de peau n'est pas autochtone, ils sont capables d'aller plus loin que ce qu'on leur demande, pour se prouver qu'ils existent, qu'ils sont indispensables ou même incontournables.

Ce n'est pas son nom ou sa couleur de peau qui sont en jeu, ce qui est en jeu c'est l'indépendance d'une institution, sa capacité à agir sans avoir de comptes à rendre au gouvernement, capable de s'exprimer en toute liberté. Et tout cela, je ne suis pas sur que Malek Boutih soit capable de le préserver, lui, le proche du président, lui qui lui sera redevable à vie s'il est nommé à ce poste.

Si je vous ai parlé du bénéfice que peut tirer le président de cette nomination, je ne sais pas quel plaisir peut-il avoir. Le poisson n'est pas si gros que ça, il est même tout petit et pollué d'avoir nagé dans tellement d'eaux. Il n'y a aucune gloire à prendre un poisson de bassin inutile qu'il ne viendra à l'idée de personne d'essayer d'attraper. Sauf à un président de la république qui voudrait le montrer aux caméras pour donner l'impression aux français qu'il est le meilleur. 

Pour toutes ces raisons, n'hésitez pas à rejoindre le groupe
SOS HALDE sur Facebook !

 
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 22:29

Les vélos de la CUB arrivent. Le V3, sera cette fin de semaine la vedette bordelaise. Tout le monde l'aime déjà, tout le monde a envie de l'essayer mais peu savent vraiment comment cela fonctionne.

Il faut pédaler, me direz-vous ! Certes. Mais surtout, il faut avant toute chose lire les clauses du contrat qui vous permettra d'emprunter ces vélos. Si vous y prêtez un peu d'attention, vous vous rendrez vite compte que ce n'est pas si simple que cela et que cela risque de vous coûter cher.

Tout d'abord, la caution s'élève à 200 € et je ne suis pas sûr que tout le monde puisse en déposer une. Par exemple, RMIstes, bénéficiaires du RSA ou interdits bancaires seront dans l'impossibilité d'avoir accès au joujou, les cautions étant des empreintes bancaires (cartes bancaires) ou bien par chèque (non encaissé, semble-t-il).

Il est inaccessible aussi aux jeunes de moins de 14 ans mais est-ce que ceux de plus de 14 ans, et je pense aux jeunes des cités, auront la possibilité de payer la caution ?

Ensuite, les prix de location, puisque c'est bien de cela qu'il s'agit, varie en fonction de votre statut d'abonné Kéolis ou pas. Abonné annuel, mensuel ou utilisateur occasionnel, le prix n'est pas le même.

Il faudra aussi faire attention à ne pas se le laisser voler, sinon vous en serez pour votre argent.

Je vous conseille de lire tout cela et vous souhaite bon courage d'avance pour tout comprendre. Pour lire les informations légales, c'est par ici !

333.jpg

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche