Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 16:32

Ceci aussi c'est de la politique. Surtout au moment où Roselyne Bachelot vient d'annoncer des sanctions financières pour les médecins qui refusent de soigner les patients qui bénéficient de la CMU.

Je trouve cela courageux de s'attaquer aux brebis galeuses de cette profession où l'on rencontre surtout des gens avec des qualités humaines extraordinaires.

 Allez-y nombreux !


La Mission France de Médecins du Monde Bordeaux

vous invite à participer à un débat :
 
 
« 10 ans après le vote de la Loi de Lutte contre les exclusions, où en sommes-nous dans l’accès aux soins des plus précaires ? »
 
 
LUNDI 13 OCTOBRE 2008 - 20H/22H
 
A l’ ISPED
Amphithéâtre Louis – Université Victor Ségalen – Bordeaux 2
146 rue Léo Saignat – BORDEAUX
 
Avec la participation de :
 
Chantal LACHENAYE-LLANAS, directrice générale adjointe du CHU de Bordeaux.
 
Bernard ELGHOSY, praticien hospitalier, PASS de l’intercommunal de Créteil, réseau ville Hôpital.
 
Véronique FAYET, adjointe au maire de Bordeaux, en charge de la santé et de la politique sociale.
 

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Solidarité
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 14:34
Depuis hier et surtout ce matin, après la révélation de mon identité, mon téléphone a souvent sonné.
Des encouragements, des craintes et des menaces à peine voilées.

Mes amis sont inquiets pour moi. D'autres me félicitent pour avoir osé dire certaines choses.

Mais il y a aussi ceux qui ont peur. Peur que je dévoile des méthodes qui devraient rester dans le secret des cabinets.

Ne vous inquiétez pas. Je ne dévoilerai rien de personnel. Je ne parlerai que du côté politique et publique. Aucune attaque personnelle et surtout pas sur la vie privée. Soyez sans crainte.

Ah ! Il paraît qu'il y en a qui font pression sur mes amis pour qu'ils ne me parlent plus. Les mêmes qui ont fait les lèches bottes avec moi dans des périodes pas si lointaines que ça...

Vous êtes d'une tristesse ! Je regrette presque de vous avoir connus... et peut être d'avoir été votre copain.

Mais malgré tout cela, je continuerai à m'exprimer.

Et un de ces jours, je vous expliquerai pourquoi j'ai pris le pseudo de mouette rieuse.

Je suis un grand sentimental, vous savez...



Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Divers
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 13:11

Cette histoire date de plusieurs mois. Mais elle ressurgit dans ma mémoire suite à mon précédent billet.

Ayant rencontré des amis socialistes au restaurant "Le Cochon Volant" dans le quartier des Capucins, la conversation s'est engagée sur la politique.

Nous parlons de tout et n'importe quoi comme on peut le faire lorsqu'il y a un peu de monde. Mais la réflexion faite par l'un des convives, était pertinente et réaliste.

Nous avons parlé de ma collaboration avec Michèle Delaunay et le fait qu'elle m'ait pris comme assistant. Je n'avais pas posé ma candidature pour ce poste et je n'ai pas envoyé de CV contrairement à 120 autres personnes.

En parlant de tout cela, mon ami m'a dit :  "en t'embauchant, j'ai pensé qu'elle n'était pas comme les autres" tout en enchaînant "mais maintenant je sais que cela ne pouvait pas être autrement. Tu n'es pas de leur monde !"

Par cette phrase, il avait tout dit. En politique, il y a plusieurs mondes. Et quand on vous ouvre la porte d'un de ces mondes, vous devez respecter les règles sous peine d'être expulsé vers votre monde. Comme on le fait aux immigrés.

Avec moi, cela tombait bien. Je suis immigré. Fils de maçon et de femme de ménage ayant travaillé dur pour nourrir leur famille, ils n'ont pas eu les moyens de nous faire faire de hautes études. Mais ils ont toujours été dignes et courageux.

Quand j'étais jeune, j'avais un peu honte de la profession de mes parents. Aujourd'hui, j'en suis fier. Je suis fier d'être issu de ce monde d'ouvriers que les grands méprisent. Je suis fier d'être un immigré qui milite depuis de nombreuses années pour différentes causes dans un pays qui a oublié les valeurs qui ont fait sa grandeur.

Je suis fier d'être un des peu nombreux militants socialistes qui ne sont pas issus du moule. Et qui a gardé sa liberté de parole. Même si cela dérange. Je suis fier aussi d'être fabiusien. Et je vous expliquerai bientôt pourquoi.
Vous verrez que je ne suis pas un fabiusien modèle ou même un fabiusien qui fait partie d'un clan.

Alors, cela ne me dérange pas qu'on ne m'estime pas parce que je ne suis pas de leur monde. Je préfère qu'on me déteste parce que c'est plus sain. Parce que dans ce cas mes combats ou mes prises de position ne sont pas inutiles.

Certains pensent que je ne suis pas socialiste. Franchement, je ne sais plus. Je me pose la question très souvent. Il est vrai que je suis plus proche de la LCR que du Modem. Mais c'est quoi être socialiste aujourd'hui ? Ne sommes-nous pas à des années lumière de Blum, Mendès-France ou Jaurès ?

La déclaration de principes et les statuts du parti socialiste ont été modifiés il y a peu de temps. Deux textes soumis au vote des militants mais préparés par les dirigeants. Cela m'a étonné un peu.

Alors, pour la catégorie du monde où je vis, cela m'importe peu. Je préfère les gens du peuple, ceux que certains politiques appellent "les vrais gens", je me sens bien avec eux, plus francs, qui vous disent les vérités en face et qui paient les salaires de tous ces grands des autres mondes.

Franchement, je crois que je ne me suis pas trompé de monde.

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 16:20

Les mauvaises langues vont dire que je n'aime pas Fabien Robert.

Que les choses soient claires, je n'ai absolument rien contre ce monsieur. Cependant, sa façon de faire de la politique m'intrigue et m'amuse.

Sur son site, il a mis en ligne un vote pour choisir l'emplacement de sa mairie.

Deux choix étaient possibles : 44 cours Pasteur (80% des voix) ou 243 cours de l'Argonne (20%).

Bon démocrate, Fabien Robert a suivi l'avis de la majorité. Mais les votants n'ont été que cinq. 4 pour le cours Pasteur et 1 pour le cours de l'Argonne.

Et comme je suis un peu mauvaise langue, je vous fait profiter de la mairie rêvée par Fabien Robert. Un peu différente de la vraie. 

En fait, il s'agit de la maison de retraite des Dames de la Foi, rue des Treuils.

J'espère qu'il ne va pas mettre à la rue les pensionnaires pour y installer sa mairie.

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 11:41
Très en colère après le billet coup de bec qui faisait suite à un billet sur son blog, Michèle Delaunay est très fière d'avoir trouvé mon identité.

Toute heureuse, elle a mis en ligne la photo d'un petit, tout petit poussin de mouette rieuse en faisant un clin d'oeil à ma petite personne.

Par mail privé, je me suis entretenu avec elle de la raison de ma réaction à son billet "Aimez-vous les uns les autres ou disparaissez". Je préfère ne pas vous faire de commentaires sur sa réponse.

Mais ce qui m'amuse le plus dans tout cela, c'est que j'avais moi-même informé une de ses assistantes de mon identité et cela avant que Sud Ouest parle de ce blog.

Et elle ne peut pas dire qu'elle ne me connaissait pas étant donné que j'ai été son "collaborateur" pendant quelques mois.

J'ai surtout été un des membres de son équipe de campagne lors des élections législatives.

Ce n'était pas si dur que cela. Mais je suis si petit qu'elle avait du m'oublier.
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Parti Socialiste
commenter cet article
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 09:00

Petit message personnel à un ami :

JOYEUX ANNIVERSAIRE !!!

Repost 0
Published by Mouette Rieuse
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 21:56
Je ne vous parlerai pas de l'affaire de la villa corse de Christian Clavier qui a déjà fait couler beaucoup d'encre et qui, à mon avis, a été un écran de fumée pour que l'on ne parle de choses plus sérieuses en ce qui concerne la corse.

Je veux revenir sur l'affaire Tapie.

Un marchandage entre amis, bien que Bernard nie l'amitié de Nicolas.

Bernard Tapie va être l'heureux bénéficiaire des impôts que vont payer des centaines (même des milliers) de modestes contribuables.

Oui, mesdames et messieurs, vos impôts ne serviront peut-être pas à améliorer des installations collectives ou à la solidarité nationale mais à remplir le compte bancaire de Bernard Tapie.

Et il peut toujours nous dire qu'il n'a pas bénéficié des appuis du président, je n'en croirais pas un mot.

Tout d'abord, parce que ce n'est pas un tribunal qui a décidé de cet accord. Ce sont des gens, choisis par les deux parties et qui ont été payés grassement (et honteusement) pour rendre une décision prise à l'avance par les politiques.

Un juge doit être libre et ne pas attendre une quelconque rétribution pour une décision qui est forcément favorable aux gens qui l'ont choisi.

Pourquoi je dis cela ?

Cela ne vous a pas échappé que Bernard Tapie a aussi fait de la politique (et il en fait encore !).

Lors du dernier congrès de Versailles, alors que la majorité présidentielle était en mauvaise posture, le parti de Bernard Tapie (le PRG), sous la pression de Jean Michel Baylet a voté la réforme de la constitution comme le reste de la droite (Jack Lang y compris).

Tout cela n'a été que le remerciement des millions qui allaient être attribués à Bernard Tapie par la suite.

Dans la vie tout a un prix. Dans ce cas, le prix du vote a été de 285 millions d'euros.

Pour les membres du tribunal arbitral, le prix de la soumission a été de 300 000 euros par juge.

Comment ne pas être partial lorsqu'on perçoit des sommes pareilles ? Est-ce qu'un juge professionnel n'était pas capable de rendre une telle décision ? Ou bien est-ce qu'on a eu peur que les juges soient libres et rebelles dans leurs décisions ?

Et si on se méfiait des juges professionnels, pourquoi n'a-t-on pas mis en place un jury populaire comme lors des cours d'assises ?
Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Divers
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 19:27
Alain Juppé est un lion. Non pas un jeune lion comme certains socialistes se désignent eux-mêmes, mais un vieux lion. Un lion avec beaucoup d'expérience mais un lion blessé aussi.

On peut ne pas croire à l'astrologie mais il n'y a rien de plus dangereux qu'un lion blessé dans son orgueil.

Et blessé, Alain Juppé l'a été lors de sa défaite aux élections législatives qui par la même occasion lui a fait perdre son poste ministériel.

Animal fier, il veut sa vengeance. Il fera tout pour cela. Et sa revanche, il commence à la savourer lors de sa victoire aux municipales en mars dernier.

Mais cela ne suffit pas. Pour que la fierté du lion soit complète, il faut que la victoire soit plus importante que celle de l'adversaire.

Alors, Alain Juppé se pose en mâle dominant. Non seulement il a mis de l'ordre dans son équipe en remplaçant les élus devenus inutiles et ne s'investissant pas suffisamment, mais il innove en mettant en place des maires- adjoints de quartier.

Tout d'abord, ces postes sont une façon de remercier un certain nombre de collaborateurs fidèles et soumis. N'est-il pas le mâle dominant ? Ne l'a-t-il pas montré lors de son retour du Québec lorsqu'il a fait démissionner tous les conseillers municipaux UMP et UDF ?

Ensuite, le découpage des quartiers n'a pas été difficile à faire. Chaque quartier correspondant à un canton bordelais, le maire-adjoint chargé du quartier-canton, a pour mission de verrouiller les réseaux qui peuvent exister dans ces cantons.

Il doit être présent dans son quartier-canton et doit être au courant de tout ce qui s'y passe. Pour cela, il aura toute une escouade de fonctionnaires municipaux qui le renseigneront en direct. Si vous toussez, l'élu doit préparer le sirop.

Il paraît qu'on appelle cela la proximité.

Mais comment parler de proximité alors que les quartiers-cantons vont de Saint-Augustin jusqu'à la Garonne ou de Saint-Genès jusqu'au pont de pierre ?

Le but non avoué est bien tout autre. Vérrouiller les cantons pour rendre invisibles les actions des conseillers généraux de gauche et neutraliser leur présence sur le terrain.

Les moyens mis à la disposition des maires-adjoints sont plus importants que ceux des conseillers généraux. Je ne parle pas seulement de moyens financiers. Il y a aussi les moyens matériels et en personnel.
Un coût non considérable pour le contribuable bordelais d'autant plus que l'implantation des mairies de ces nouveaux quartiers ne semble respecter aucune logique.

Alors pourquoi Juppé fait-il cela ? Tout simplement parce que le vieux lion a compris que s'il veut que son clan prenne un jour le pouvoir au Conseil Général, il faut commencer par gagner ces cantons urbains où la difficulté d'exister pour un conseiller général est plus grande qu'en zone rurale.

Alors que dans les cantons ruraux le conseiller général est reconnu et respecté, en ville il est souvent un promeneur anonyme, quelquefois invisible (n'est-ce pas monsieur Duchène ?).

Même si je pense que plusieurs de ces mairies n'ont pas l'efficacité territoriale qu'on pouvait attendre à cause de leur implantation géographique, politiquement, je ne peux que donner raison à Alain Juppé d'avoir mis en place ce dispositif.

Un lion très malin, en fait. A la gauche de savoir contrer efficacement cette manoeuvre.

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans UMP
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 19:02

Si l'on est un peu observateur, on peut remarquer que le ton de l'intervention de la rencontre de Ségolène Royal avec ses fidèles à La Rochelle est complètement différent de celui de cette vidéo que vous avez certainement déjà vue et qui a été enregistrée lors d'une séance plénière du Conseil Régional de Poitou Charentes.

Après les débats participatifs de l'élection présidentielle, nous avons ici un exemple des débats après le vote. 
Autoritarisme ? Incompétence ? Abus de pouvoir ? Tentative de mise au placard du vice-président ?

Je vous laisse faire votre propre opinion. 


Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Parti Socialiste
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 10:28
La rumeur qui court est que Jean Sarkozy et Jessica Darty se marient demain 10 septembre à la mairie de Neuilly sur Seine.

La cérémonie se déroulera en présence des proches du couple qui par souci de discrétion n'a envoyé aucun faire-part.

Les invités ont été conviés par SMS ou sur simple appel téléphonique.
Repost 0

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche