Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 21:53

Ma vie de militant politique m'a fait côtoyer beaucoup d'hommes politiques. Des grands et des petits. Surtout des petits...

Il y a eu aussi quelques femmes, peu nombreuses. Parmi celles avec qui j'ai eu l'occasion de militer et qui sont élues, une seule a gardé mon amitié et mon estime : Emmanuelle Ajon, conseillère municipale socialiste à Bordeaux et conseillère régionale d'Aquitaine.

Une femme extraordinaire, engagée, vraie, certainement trop honnête pour faire de la politique.

Je vous fait ici grâce des noms de toutes les autres, celles qui m'ont laissé de mauvais souvenirs.

Depuis quelques temps, j'ai eu aussi l'occasion de rencontrer des petites élues par leur mandat mais tellement grandes dans leur action, comme par exemple Christine Héraud, élue NPA à Cenon ou Monica Casanova, élue NPA dans la commune voisine de Lormont.

Mais mon engagement auprès de rroms m'a aussi fait découvrir des élues que je n'avais pas l'habitude de rencontrer, car au PS les élus de droite sont tous mauvais, infréquentables, surtout s'ils sont élus à la mairie de Bordeaux.

Parmi ces femmes élues, deux d'entre elles méritent mon respect, mon admiration et certainement mon soutien. Élues de terrain, à l'écoute de tous, accessibles et surtout proches des gens. Cela faisait longtemps que je commençais à désespérer de ne pas en avoir rencontré en politique.

Ces deux élues ont redonné un sens à mon engagement de militant associatif, avec leur soutien, avec leur écoute et surtout avec leur humanité. Elles ont envie de faire avancer les choses, parfois avec beaucoup de difficultés mais elles continuent avec courage.

Elles sont de droite, l'une d'elles même pas encartée, élues à la mairie de Bordeaux et adjointes au maire. Elles, ce sont Muriel Parcelier et Alexandra Siarri.

Toutes ces femmes sont différentes et pourtant si proches dans leur volonté de bien faire, avec leurs doutes, avec leurs sentiments de femmes. Cela change tellement des hommes politiques qui, eux, n'ont que des certitudes. En effet, après tant d'années de militantisme politique, je n'ai jamais entendu un homme parler de ses doutes. Toujours de ses certitudes...

A l'approche de la Saint Valentin, je ne voudrais pas qu'il y ait de malentendu. Je ne suis pas amoureux de toutes ces femmes. Et pourtant, je les aime....

Merci à toutes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Partis politiques
commenter cet article

commentaires

bernard lamarque 22/02/2011 17:41


Voila un vrai cri du coeur et c'est pour ça qu'on t'apprécie Jérôme.


Mouette Rieuse 22/02/2011 23:34



A mon âge on ne se refait pas...



Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche