Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 13:07
C'est d'autant plus vrai quand on a des amis au Palais Rohan ou même à l'Elysée.

Le restaurant la Tupiña est une institution reconnue mondialement, certainement plus grâce à la communication qu'à sa cuisine (
voir ici).

Il est vrai que les grands de ce monde s'y précipitent, Sarkozy (pas si grand que ça, d'ailleurs) à Johnny en passant par tout un tas de politiques étrangers ou stars du show-bizz.

Ce n'est pas un hasard si la seule rue du quartier refaite dans le quartier est celle où est situé le restaurant. Merci monsieur le maire, on vous le rendra par milliers.

L'inauguration du parc des Sports a aussi été l'occasion de voir que le patron prenait un peu la place des services municipaux pour gérer les manifestations et seuls ses amis commerçants ont été invités à participer à
l'évènement. De petits restaurateurs, pourtant proches du lieu ont été écartés honteusement.

La rue Porte de la Monnaie donne l'impression d'appartenir à la Tupiña, souvent bloquée par le voiturier en attendant que les clients veuillent bien se donner la peine de remonter dans leur véhicule.

Mais cela ne se limite pas à la rue. Depuis quelques temps, La Tupiña a pris l'habitude de mettre ses poubelles à environ 300 mètres du restaurant, dans une autre rue en allant vers la gare. Aurait-il quelque chose à cacher à ses clients ? Ou bien, pense-t-il que tout le quartier lui appartient ?

Non seulement les poubelles sont devant les autres, mais le manque de respect va jusqu'à mettre les ordures sur le trottoir (voir photo). Souvent, les poubelles sont déplacées la nuit, réveillant les voisins.

Si cela continue comme ça, on trouvera bientôt les poubelles de la Tupiña devant la gare Saint-Jean.

Je ne sais pas pourquoi je vous dit tout cela car les restaurateurs bordelais ont pris des mauvaises habitudes depuis bien trop longtemps pour en changer.

D'autres, pas bien loin de là, laissent leurs poubelles dans la rue en permanence sans que quelqu'un le leur reproche ou les verbalise. D'autres encore, bénéficient d'une terrasse, alors que le restaurant n'est pas ouvert depuis plusieurs mois, y compris pendant l'été. A quoi bon de leur attribuer une terrasse ?



Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article

commentaires

Thérèse 14/11/2009 18:47


Selon que vous serez puissants ou misérables ...


Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche