Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 16:47

Ce n'est pas que je sois pressé que les vacances se terminent mais plutôt que la politique menée pour les rroms de l'agglomération soit plus claire, plus lisible par tous ceux qui sont concernés par le sujet, à commencer par les rroms eux-mêmes.

Après une MOUS (Maîtrise d'Oeuvre Urbaine et Sociale) en deux phases d'une durée totale de 18 mois, il semble qu'une troisième phase se dessine, certainement pour le début de l'année.

Le financement est là, la volonté politique aussi (même si elle me semble faible), mais le choix de l'outil semble avoir été fait sans réflexion malgré la demande des associations Médecins du Monde et Procom qui souhaitaient que l'État propose d'autres outils juridiques pour que les différents partenaires puissent faire le choix de celui qui semblerait le plus adapté.

Le choix du dispositif est d'autant plus important que tout le monde s'accorde pour dire qu'il y a eu des erreurs qui ont été faites lors des deux premières phases. J'en profite pour vous dire que cela me fait énormément plaisir que ces erreurs soient reconnues parce que j'ai été le seul à les dénoncer pendant de longs mois. J'adore avoir raison avant les autres... LOL !

Pour cette prochaine phase, nous avons commencé à faire quelques propositions qui, je l'espère, seront prises en compte si on veut obtenir de meilleurs résultats.

Vu de loin, vous devez vous dire que cela a bien peu d'importance. Bien au contraire. Il s'agit de la vie de familles complètes, venues en France avec l'espoir de donner une vie meilleure à leurs enfants. Il s'agit aussi du sort de personnes, pour qui les décisions sont prises, sans leur demander leur avis, comme si nous avions une quelconque légitimité pour choisir la vie des autres.

Le mois d'août devait être le mois des grandes opérations de départs volontaires, ou pas, afin de repartir sur de nouvelles bases de permettre un meilleur accompagnement de la population roumaine ou bulgare habitant dans les squats.

Depuis ce matin, le seul squat de roumains est fermé, sur décision de justice, et les rroms sont partis en Roumanie. Seules sont restées deux familles, qui iront s'installer un peu plus loin, certainement en caravane, pour ne plus avoir à chercher un nouveau site dont ils seront expulsés dans quelques mois.

Pour l'une des familles retournées en Roumanie, je pense que nous avons tous raté quelque chose. J'ai demandé il y a quelques semaines à l'État de leur accorder des titres de séjour, en raison de leur parcours de vie, de la scolarisation de tous leurs enfants, de leur histoire personnelle.

Les enseignants des différents établissements scolaires avaient déjà écrit au préfet pour demander un titre de séjour pour cette famille. Mais l'administration fait peu cas de l'avis des gens qui côtoient les rroms, même quand leur avis est des plus intéressants. Souvent les décision sont prises sur dossier, presque toujours préparés à la va-vite, sans véritable connaissance des familles.

Peut-être qu'un jour cela changera... Un jour... Mais quand ?

Vivement septembre pour que nous en sachions un peu plus sur la politique qui sera menée dans les mois à venir ou même jusqu'en 2014 pour les rroms de l'agglomération.



Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche