Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 12:14

Nous nous doutions tous qu'à un moment ou un autre les rroms seraient au centre de la campagne présidentielle. Ce que personne n'imaginait, c'est que ce serait François Hollande qui allait créer la polémique.

Il y a quelques semaines, lors d'une émission sur Canal Plus, par maladresse ou par ignorance, il a exprimé ce que beaucoup de ses amis socialistes pensent depuis longtemps.

Dans son camp, personne n'a réagi à ses propos, personne ne s'est indigné. Tous ceux qui crient au scandale quand la droits s'exprime sur le sujet semblent avoir une oreille sélective.

François Hollande a bien parlé de camps créés par les pouvoirs publics, il a bien indiqué que l'Europe devrait fixer une règle pour fixer cette population là où elle doit vivre, c'est à dire en Roumanie.

Mais monsieur Hollande ne sait-il peut-être pas que des rroms il n'y en a pas seulement en Roumanie, il ne sait peut-être pas non plus que les rroms roumains ou bulgares sont des citoyens européens comme les autres.

Quand on est candidat à la présidence de la République on n'a pas le droit de dire de telles absurdités qu'on ne dirait pas si on parlait d'anglais, allemands, espagnols ou italiens. Pourquoi pas, alors, remettre en cause la résidence de tous ces anglais dans le périgord ?

Ah ! C'est vrai, ce sont des riches...

Pour être franc avec vous, je ne suis pas étonné de cette position du candidat socialiste. Mon expérience associative et maintenant professionnelle me permet chaque jour de vérifier les actions mises en place par les différentes collectivités, tenues par la droite ou la gauche.

Combien de mairies socialistes ont demandé l'expulsion des rroms de leur territoire ? Combien de Conseils Généraux dirigés par les socialistes mènent des politiques auprès de cette population souvent en situation bien difficile ? Combien de Conseils Régionaux socialistes se sont engagés dans la formation professionnelle des jeunes rroms en grand échec scolaire ?

Le problème est là, les rroms presque tout le monde s'en fout ! Ils ne votent pas et peuvent même faire perdre pas mal de voix si un candidat avait l'idée de les soutenir.

Je reviendrai dans un prochain billet sur les engagements en faveur des rroms des différentes collectivités girondines.Vous verrez que les actions viennent de là où l'on ne s'attend pas. D'autres, malgré des promesses anciennes, ne se bougent toujours pas.

Pour revenir à François Hollande, il faut qu'il comprenne que faire une réglementation européenne pour que les rroms restent vivre en Roumanie est non seulement un acte de discrimination mais est contraire au principe même de la libre circulation pour TOUS les citoyens européens.

S'il est élu, François Hollande peut rattraper ses propos en levant immédiatement les mesures transitoires qui freinent l'accès à l'emploi en France pour les ressortissants roumains et bulgares, comme l'ont déjà fait d'autres pays européens. La levée de ces mesures permettra alors l'accès au droit commun, seule clé pour l'accès au logement, à la formation professionnelle, la scolarisation où l'accès au soins.

Mais tout cela le veut-il ? Ne fera-t-il pas comme le président actuel qui préfère avoir les rroms dans les squats, où ils continueront à avoir quelques activités en marge de la légalité, pour mieux s'en servir auprès de l'opinion publique mais aussi pour mieux les surveiller.

Vivement que la campagne se termine, que nous soyons fixés sur le sort qui leur sera réservé ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche