Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 02:43

Je ne sais pas... Je ne sais plus...

J'essaie de m'éloigner des squats de roumains et de bulgares de plus en plus depuis quelques mois et voilà que l'actualité fait que je reviens à chaque fois.

Je me dis qu'il faut que je m'occupe un peu de moi, de ma famille, de mes amis, j'ai changé de numéro de téléphone pour avoir un peu de tranquillité mais rien ne change complètement.

Les rroms (et des non-rroms) me demandent de l'aide. Comment refuser alors que tout cela fait partie de ma vie depuis trois ans ?

Depuis quelques semaines les choses s'accélèrent, s'emballent même. La MOUS est un échec total, les Obligations de Quitter le Territoire Français (OQTF) sont délivrées en grandes quantités, les règles ne sont parfois pas respectées.

Le changement de législation qui s'annonce concernant la possibilité d'évacuer un lieu occupé illégalement, sur décision administrative et sans passer par un tribunal, n'augure rien de bon. Les juges ont cette faculté d'analyse et ce regard humain qui manque à l'administratif. Ils ont aussi l'expérience de la pauvreté et de ses conséquences, qu'ils côtoient tous les jours. Ils n'y sont pas insensibles, loin de là.

J'ai parfois le sentiment que tout le monde baisse les bras devant cette évidence qu'est l'expulsion massive qui se prépare pour la fin du mois.

Les élus de gauche tout d'abord. J'ai invité quatre parlementaires de gauche à participer à une conférence de presse commune sur la question rrom.

Catherine Grèze, députée européenne (Toulouse) aimerait bien mais... Noël Mamère m'a donné son accord lors d'une réunion publique à Bègles, devant une soixantaine de personnes. Malgré mes différentes relances, aucune réponse à mes mails. Alain Anziani, sénateur, seul socialiste girondin pour qui j'ai vraiment de l'estime, n'a répondu ni à mes mails ni même au message que j'ai laissé sur son répondeur. Pour terminer, ma députée préférée, Michèle Delaunay, après une première excuse d'agenda chargé, était en consultation lors de la deuxième date proposée (ce qui est vrai). En même temps, je ne suis pas sûr qu'elle ait souhaité y participer. Pourtant, si je suis dans cette galère avec les rroms, c'est bien à sa demande que j'ai mis les pieds dans un squat pour la première fois le 13 juin 2007.

Tout ça pour vous dire que les rroms n'intéressent personne. Pas même les associations.

Par exemple, Médecins du Monde (MDM). Ses membres interviennent dans les squats et suivent cette population dans leurs locaux de Bacalan. Pourtant, malgré les problèmes que rencontrent les rroms, les membres de l'association n'ont jamais pris position publiquement depuis maintenant huit mois.

Les enjeux sont énormes y compris dans le domaine sanitaire. Devant l'étendue des dégâts dans la vie de ces familles, comment rester silencieux ? Nous nous sommes rencontrés aujourd'hui en vue de préparer une conférence de presse commune sur la situation actuelle dans la CUB. Elle n'aura certainement pas lieu car nos points de vue sont différents, notre liberté de parole n'a pas le même degré de liberté, justement.

MDM est partenaire de la MOUS (je devrais dire caution morale de la MOUS) et ne peut, ou ne veut, s'exprimer sur ce sujet. Bien sûr, en privé tout le monde reconnaît que j'ai eu raison avant tout le monde en critiquant cet outil extraordinaire dont on n'avait pas le mode d'emploi. En fait, le mode d'emploi était bien là mais il manquait un code, que les administratifs ne connaissaient pas, pour déchiffrer ce mode d'emploi destiné à intervenir auprès d'une population complexe.

Alors que faire ? Continuer à essayer de défendre les droits de ces hommes et de ces femmes qui en réalité en ont bien peu ? Ou laisser tomber en attendant les expulsions ?

Je ne sais pas... Je ne sais plus... Je suis fatigué et pourtant tous ces problèmes me motivent, me donnent la force de continuer. Certainement aussi mon côté un peu fier et mon caractère de cochon qui m'obligent à continuer de penser que je ne peux pas abandonner la devise qui a toujours guidé ma vie : Seules les causes perdues d'avance méritent d'être défendues !

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article

commentaires

d 23/06/2010 07:55


Peut-être que tu agites tellement les mains pour dénoncer ce qui se passe qu'ils ont peur de prendre une baffe... on verra bien si ça bouge ....


d 23/06/2010 00:53


8 mois sans dire un mot de la part de MDM je te trouve un peu lourd sur le bilan.
Que ce soit à titre civil au travers d'un collectif citoyen ou sur une radio que tu connais bien. la parole des bénévoles s'est fait entendre. (qu'on qualifie les bleu si tu me dis le contraire
!!)
Après niveau direction regionale... je regrette aussi cette prudence ... pourtant parmi le lot de préjudice, c'est bien de rupture de suivi médical qu'il s'agit...aussi...


Mouette Rieuse 23/06/2010 02:10



J'ai bien écrit Médecins du Monde... Le problème chez vous c'est que vous avez envie de vous exprimer mais vous êtes obligés de vous en remettre aux chefs qui décident si cela se fait ou pas.
Vous vous exprimez à titre individuel mais pas en tant que "grande" association. Et c'est bien là le problème... Ensuite, le fait de participer à des émissions dans des radios associatives c'est
bien mais pour toucher aussi bien le grand public que les autorités, l'info doit passer dans Sud Ouest, télévisions et radios comme Wit FM ou France Bleu Gironde.



Thérèse 20/06/2010 22:21


Mon attrait pour certain pays de l'est est bien connu.. et, bien que j'entende sans cesse dire que la démocratie n'y est pas respectée .. quand je vois ce que ça donne, ailleurs, la démocratie ...
les gens qui s'occupent de leur petit poste une fois élue, et puis c'est tout ...

Si la démocratie doit se résumer à des promesses plus qu'à de l'action ....

Oh, mais je suis bien amère, ce soir ...


Thérèse 20/06/2010 21:59


Moi, c'est un peu tout qui me désespère, qui me rend aussi désabusée que totalitaire, mais bon ...

S'il y a quelque chose que j'ai appris à Bordeaux, c'est bien qu'on ne peut pas faire le bonheur des gens malgré eux.

Quant aux lois .... instant de découragement ...


Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche