Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 07:30
Si Malek Boutih est nommé président de la Halde, certains diront que c'est un signe d'ouverture de Nicolas Sarkozy, d'autres verront cela comme une nouvelle prise à la gauche.

Pourtant, cela fait longtemps que Malek Boutih n'est plus de gauche, s'il l'a jamais été. Plus opportuniste qu'homme de convictions, Abdelmalek Boutih a surtout couru après les mandats et n'a pas hésité à se faire parachuter en Charente pour être candidat aux législatives malgré l'opposition des élus et militants socialistes locaux. 

Proche de Ségolène Royal, il a eu d'importantes responsabilités au PS sans jamais avoir été élu par le peuple. Comme beaucoup d'autres, lors des présidentielles de 2007 et en cas de victoire de Ségolène Royal, ses cartons devaient certainement déjà être prêts pour s'installer dans un ministère.

Malek Boutih veut donner l'impression de représenter la diversité, du moins une génération d'immigrés. Lui qui est né en France, s'est embourgeoisé avant même de fréquenter les VIP socialistes, a surtout surfé sur la vague à la mode qu'ont été les potes de SOS Racisme.

Après la présidentielle de 2007, il aurait été approché par Nicolas Sarkozy pour entrer au gouvernement et aurait accepté avant de décliner l'offre la veille au soir sur les conseils de son mentor, le collectionneur de montres Julien Dray.

Aujourd'hui, il est pressenti pour présider la Halde et certains voient déjà cette nomination d'un mauvais oeil. En ce qui me concerne, je pense que si Nicolas Sarkozy veut discréditer la Halde, la rendre inefficace, la mettre sous tutelle, il ne s'y prendrait pas autrement. Malek à la Halde sera sans aucun doute la porte ouverte aux attaques l'accusant d'impartialité, ce dont le président sortant a su la préserver.

La Halde est aujourd'hui aussi indispensable à la société française que l'eau pour les êtres vivants. Elle ne peut pas servir de tribune à des individus en mal de reconnaissance, elle ne doit pas donner l'impression d'être un instrument d'intégration ou même de discrimination positive.

Si le président de la république veut donner une promotion à son ami, qu'il le nomme à un poste au gouvernement, taillé à sa mesure, par exemple au ministère de l'immigration comme secrétaire d'état d'Eric Besson.

Oui, c'est là que je vois le mieux Malek Boutih. N'a-t-il pas été le rédacteur d'un rapport sur l'immigration, que ses amis socialistes ont refusé, où il préconisait l'instauration de quotas pour l'accueil des immigrés ?

Malek Boutih est un de ces bourgeois de banlieue, bien plus dangereux que le bon villiériste. Donnant l'impression de connaître les immigrés parce qu'ils portent un nom étranger ou que leur couleur de peau n'est pas autochtone, ils sont capables d'aller plus loin que ce qu'on leur demande, pour se prouver qu'ils existent, qu'ils sont indispensables ou même incontournables.

Ce n'est pas son nom ou sa couleur de peau qui sont en jeu, ce qui est en jeu c'est l'indépendance d'une institution, sa capacité à agir sans avoir de comptes à rendre au gouvernement, capable de s'exprimer en toute liberté. Et tout cela, je ne suis pas sur que Malek Boutih soit capable de le préserver, lui, le proche du président, lui qui lui sera redevable à vie s'il est nommé à ce poste.

Si je vous ai parlé du bénéfice que peut tirer le président de cette nomination, je ne sais pas quel plaisir peut-il avoir. Le poisson n'est pas si gros que ça, il est même tout petit et pollué d'avoir nagé dans tellement d'eaux. Il n'y a aucune gloire à prendre un poisson de bassin inutile qu'il ne viendra à l'idée de personne d'essayer d'attraper. Sauf à un président de la république qui voudrait le montrer aux caméras pour donner l'impression aux français qu'il est le meilleur. 

Pour toutes ces raisons, n'hésitez pas à rejoindre le groupe
SOS HALDE sur Facebook !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article

commentaires

Michel Chanteau 13/03/2010 11:31


Allez Nicolas, continuez votre politique de débauchage politique! J'y souscris pleinement ! Prenez tous les princes élus socialistes ! Quand je pense à tous les militants dits socialistes qui ne
voient pas qu'ils ne sont que piétaille servant à distribuer des tracts, à applaudir des élus pour la sauvegarde de fiefs électoraux. Ensuite, le soir des élections, on s'embrasse , on pleure, en
criant "On a gagné!" comme après un match de foot ? Pathétique !


Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche