Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 15:10

Tout le monde pensait (moi y compris) que Vincent Feltesse et Alain Juppé avaient passé un pacte de non agression afin de couler des jours paisibles jusqu'aux prochaines présidentielles.

Voilà qu'un sujet bien peu politique, les poubelles, vient troubler la relations entre les deux hommes.

Les bordelais font de la résistance, souvent bien malgré eux, pour ce qui est du tri sélectif. Les appartements dans certains quartiers sont inadaptés aux dimensions des bacs, les immeubles n'ont que très rarement des locaux de stockage, une petite dose d'incivisme des habitants et tout est réuni pour que le ramassage soit plus compliqué qu'ailleurs.250

La mise en place des bacs de collecte ayant été faite avec peu de sérieux, beaucoup de gens mettent leurs ordures dans les sacs poubelles qu'ils déposent ensuite sur le trottoir. Et le ramassage des sacs pose problème. Les employés municipaux ne veulent pas les ramasser, ceux de la CUB attendent le 23 janvier pour le faire.

Alors, politiques et techniciens, Vincent Feltesse en tête, se penchent sur le problème bordelais. Sans en parler au maire. Vlan !

Et le maire s'énerve avec cet empressement du maire de Blanquefort à devenir maire de Bordeaux. Attitude dangereuse qui pourrait avoir pour conséquence le changement du testament de Juppé.

Après les cerveaux municipaux, ce sont donc les cerveaux des techniciens communautaires qui chauffent pour trouver une solution au ramassage des poubelles à Bordeaux. Dans tout cela, personne n'a eu l'idée de demander leur avis aux éboueurs, les plus concernés par le ramassage et certainement aussi ceux qui connaissent le mieux le sujet.

Mais les têtes pensantes de la CUB doivent penser que les éboueurs sont certainement trop cons pour donner leur avis. Toujours le même problème avec eux. Ils ont beaucoup de mal à accepter que d'autres qu'eux puissent avoir de bonnes idées. Il faudra peut-être une petite grève pour qu'ils soient écoutés !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Vie des quartiers
commenter cet article

commentaires

Brice 13/01/2010 17:10


Le problème qui se pose avec le tri sélectif, c'est que chacun se dit que son petit sac d'ordure ne sera... qu'une goutte dans l'océan. Et si on se posait cette question: "si tout le monde faisait
comme moi alors que se passerait-il?"
Si la municipalité s'y met en mode désorganisé, ça part carrément en vrille!


Mouette Rieuse 13/01/2010 19:47


Ce n'est pas la municipalité qui est responsable du ramassge des ordures mais la CUB sauf sur certaines communes de la rive droite où c'est le Sivom.


Thérèse 13/01/2010 08:53


Si vous saviez tout le mal que j'entends, de la part des particuliers, riverains (et autres fainéants), sur les éboueurs, qui sont pourtant dévoués et indispnsables :

du genre :

"de toute façon, ils sont payés pour."

"De toute façon ce n'est pas à moi de le faire" (le tri, alors qu'il n'y a tout de même pas besoin d'avoir fait polytechnique pour savoir faire la différence entre une épluchure et une bouteille en
plastique) ... ;

"de toute façon, on paie des impôts pour ça ..."

C'est sûr que si on instaurait un impôt sur l'incivisme, le bordélisme, le manque d'organisation, le manque de communication, le jmenfoutisme, etc, les finances seraient renflouées vite fait.


Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche