Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 22:26

Le titre vous choque ? ... Et alors ?

Moi aussi je suis choqué par ce qui se passe depuis quelques temps avec les rroms dans l'agglomération bordelaise. De réunion en colloque, de forum social en exposition, ils sont devenus le sujet à la mode dont tout le monde parle en ville.

Ne pas connaître de rrom devient ringard. C'est un peu comme le fait de ne pas avoir été en garde à vue.

Mais le must est quand même de les étudier. Chercheurs, étudiants préparant leur thèse, d'autres leur rapport de fin d'études, des étudiants en journalisme qui font un sujet sur les rroms, tout le monde, absolument tout le monde s'intéresse aux rroms.

En réalité, je dois vous le dire, tout le monde s'en fout des rroms. Chacun vient prendre ce qui l'intéresse, il disparaît dès que l'étude est terminée et ne donne plus jamais de nouvelles. Seuls les journalistes de la presse locale s'y intéressent vraiment, souvent avec un regard amical qu'ils joignent à leur regard de professionnels.122.jpg

En quelques mois, plusieurs colloques et réunions ont été organisés sur les rroms. Comme d'habitude, toujours aussi sans les rroms.

Parfois, certaines associations membres du collectif Romeurope s'y associent, ce qui me désole et surtout me met en colère.

Ces associations, très impliquées dans le collectif au niveau national, n'ont jamais souhaité s'investir auprès des rroms au niveau local. Pendant longtemps, elles ne se sont jamais manifestées dans ce sens. Comme elles ne se sont pas manifestées lorsque je les ai invitées à créer un collectif Romeurope à Bordeaux, il y a environ quatre mois.

Elles (la Ligue des Droits de l'Homme, le CCFD-Terre Solidaire, le Secours Catholique, la Cimade et l'ASET) ne se sont jamais investies non plus auprès des rroms bordelais sauf le Secours Catholique, très ponctuellement, sur le bidonville de Floirac. Certaines d'entre elles se sont associées à une manifestation sur les rroms où les grands esprits bordelais vont se donner bonne conscience.

On va y parler de solidarité avec les rroms, parfois en duplex de Dakar, car la solidarité est beaucoup plus belle dans un salon que dans la boue misérable des squats. Et puis, ce duplex depuis l'Afrique, cela fait top, cela fait chic, cela fait... trou du cul !!!

Vous l'avez compris, je suis en colère. Cette façon de se servir des rroms m'indigne. Des gens qui ne se sont jamais battus pour leurs droits, des gens qui ne se sont jamais souciés d'améliorer leurs conditions de vie, des gens qui n'ont jamais mis les pieds dans un squat pour scolariser un gosse ou juste apporter un soutien dans les moments difficiles, ces gens vont parler des droits des rroms qu'ils n'ont rencontré qu'à la sortie de la boulangerie ou aux feux tricolores et auxquels ils n'ont même pas donné une pièce.

Aujourd'hui les rroms sont devenus un enjeu politique, une sorte de marchandise qu'on expose, dont on parle, surtout quand on ne les connaît pas. Par exemple, dans une de ces réunions, deux intervenants ne savaient rien des rroms il y a un an et demi et là, ils vont donner leur avis de spécialistes. Un jour, ils nous écriront peut-être un livre.

Franchement, entre les élus qui votent des délibérations dans leurs assemblées sans savoir de quoi on parle, des spécialistes sans spécialité, des associatifs en mal d'existence sociale, les rroms, les pauvres, ont beaucoup de soucis à se faire pour leur avenir.

Mais qu'importe ? L'important, c'est qu'on parle d'eux. Un jour, on organisera peut-être une foire ou un salon et, moyennant quelques euros, on pourra repartir avec un rrom chez soi. Avouez, ce serait le top ! Un rrom, un vrai, dans son salon...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche