Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 03:16

En politique, il y a ceux qui ne respectent pas leur parole et ceux qui ne respectent pas leur parole !

Je suis surpris que journalistes et politiques soient étonnés, même choqués, que le nouveau ministre de la défense ne respecte pas la parole donnée aux bordelais de rester maire à temps complet et de ne pas entrer au gouvernement.

Que le citoyen lambda soit surpris, je peux le comprendre. Mais les professionnels, ceux qui ont l'habitude de ce monde à part, je trouve cela étrange.

Personnellement, cela ne me choque pas que Alain Juppé ait accepté le poste de numéro deux du gouvernement car je pense que les services de la mairie de Bordeaux sont assez bien encadrés pour fonctionner sans la présence permanente du maire. Le directeur de cabinet tout comme le secrétaire général sont des professionnels compétents qui, de plus, bénéficient de l'entière confiance de Alain Juppé.alainjuppe

Je pense même que la présence de Juppé à Paris peut être un plus pour la ville et même la région.

Mais à Bordeaux, ceux qui faisaient leur actualité sur les agissements du maire doivent être déçus. Ils devront trouver une nouvelle méthode non seulement parce que leur cible est lointaine mais surtout parce qu'un ministre a un autre accès aux médias que ne l'a un maire, fut-il un ancien premier ministre.

Et ses adversaires ont du souci à se faire car un plan de communication bien préparé passera dans les médias non comme du temps d'antenne lors d'une campagne électorale mais comme de la communication d'un ministre, ce qui réduit au silence les adversaires.

Ce ne seront pas quelques blogs qui feront le poids même lorsqu'ils sont écrits avec talent par ceux qui rêvent secrètement d'être maire de Bordeaux.

Oui, les politiques ont ce défaut, ils veulent tous les mandats et surtout ceux qu'ils n'ont jamais occupés. Dans le cas de la mairie de Bordeaux, Alain Juppé semble vouloir se représenter en 2014. En face, il y aura certainement Nöel Mamère, qui est prêt à abandonner Bègles mais aussi, sinon Vincent Feltesse qui doit préparer l'embuscade, au moins Michèle Delaunay qui a du maudire Alain Rousset d'être venu gâcher une chance en 2008.

La participation de Alain Juppé au gouvernement pourrait être une chance pour la gauche si elle savait s'organiser dès maintenant comme cela peut-être un obstacle de par le poids médiatique de Alain Juppé. Mais à mon avis, les candidats PS sont mal partis, n'étant même pas capables de mettre en place depuis 2007 ce qui devait être l'outil de conquête de la ville, le Conseil Socialiste de Bordeaux, présidé par Michèle Delaunay.

Alain Juppé a beau être devenu la cible mais à quoi bon si en face les troupes ne savent pas tirer et surtout si elles n'ont pas de chefs capables de les rassembler, d'autant plus que Vincent Feltesse ne devrait pas prendre le risque d'être candidat à Bordeaux tant que Alain Juppé sera candidat. Une défaite aurait des conséquences énormes dans sa carrière politique.

Dans les mois qui viennent les attaques ne manqueront pas mais je doute que la cible soit atteinte.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche