Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 21:39

J'ai déjà eu l'occasion à plusieurs reprises, dans ce blog ou dans la presse, de vous dire tout le mal que je pense de la MOUS rroms et de la façon dont elle est menée.

Elle a été lancée en novembre 2009 et devrait se terminer en mai 2011.  Beaucoup d'argent aura alors été dépensé et les résultats attendus ne seront pas au rendez-vous.

Cette MOUS qui devait être la solution miracle pour reloger les bulgares et roumains habitant dans les squats de l'agglomération bordelaise n'a même pas permis de reloger durablement une seule famille.

Il y a bien quelques familles relogées à l'hôtel ou en résidences hôtelières, deux autres dans des locaux appartenant à l'opérateur de la MOUS et puis, surtout, tous ceux qui n'ont pas été pris en charge pour des raisons obscures.

Oui, la MOUS est un échec et la prolonger serait une folie.

Si les pouvoirs publics veulent continuer à mener une politique inutile, ils continueront dans cette voie sans issue. S'ils souhaitent améliorer la vie de la population rrom, alors ils devront se poser des questions et réfléchir à d'autres méthodes et solutions.

Soyons positifs et acceptons le fait que les décideurs se sont rendu compte de leur erreur. Il faudra alors tout remettre à plat, engager la discussions avec les intéressés, les rroms, et avec les associations qui les accompagnent depuis plusieurs années. Il faudra aussi accepter l'idée que pour que cela aboutisse, il faut que tous les services de l'état s'impliquent et se sentent concernés par le sujet.

On ne peut pas parler d'intégration d'une population si l'éducation nationale est absente de la table des négociations, si la CAF, la securité sociale, les services fiscaux, les collectivités locales et autres services de l'état ne mettent pas en commun leurs compétences pour mener une politique efficace et volontaire.

Alors, en changeant d'opérateur ou, du moins, en lui donnant une autre feuille de route avec une mission bien précise, on pourra justifier de prolonger la MOUS. Mais il faudra aussi de la transparence, de l'honnêteté dans les chiffres et dans les résultats, du dialogue entre partenaires et financeurs et non pas que tout le monde doive suivre les décisions prises par les représentants de l'état ou l'opérateur de la MOUS.

Après tant d'attentes, tant d'espoirs et de désillusions, tant de mensonges et d'occasions ratées, j'ai envie de dire au préfet et aux élus concernés :

 

Changez tout ou arrêtez la MOUS !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article

commentaires

Thérèse 31/01/2011 15:40


La MOUS, comme toute autre politique du logement ....

Entre les bonnes intentions (et encore) .. et un rationnel planifié ... il y a de la marge ...

Ce qui me tue, MOUS ou pas (bref, concernant le traitement dit social du logement, c'est que ça part dans tous les sens, toujours des mesures qui se rajoutent les unes aux autres, sans veiller à ce
que les précédentes soient appliquées, et, de plus, des solutions souvent risibles :

Genre : les chalets : OK, ça peut partir d'une bonne intention .. (et en plus, c'est écolo, le bois, et ça isole bien), mais enfin, comme si c'était de matériaux de construction qu'on manquait, en
France ...

D'ailleurs, des chalets, on en voit fleurir plein les centres commerciaux et les marchés de Noel, au début de l'hiver ... si on peut en faire pour le commerce, à mon avis, on peut en faire pour
d'autres occasions, d'autres gens .. passons ...

Des chalets ? ok .. mais alors, faisons les vraiment ! rien de plus simple ! et qu'on n'en profite pas pour parquer les gens ! ça serait la pire des hontes ...

Relogement ...il y a tant à dire ... au demeurant, j'avais cru lire que Bordeaux comptait accueillir, à l'avenir, je ne sais plus combien de milliers d'habitants supplémentaires ?? ou je me suis
trompée ? ou c'est sélectif ? L'agrandissement de la gare, etc ? c'est pour ??

Et dans les belles universités d'ici, que va t on apprendre ? à qui ? "l'éloge de la différence" ?

Au demeurant, pour construire les maisons, les extensions, etc .. on est, en général, bien content de trouver certaine main d'oeuvre ... C'est vrai que ça peut être pratique de la laisser pour
partie dans l'ignorance, la crainte ... En somme, c'est une certaine forme de management cynique !

Ce qui ne veut pas dire, bien sur, que je doive être idéaliste à tous points de vue .. Raison de plus pour allier pragmatisme et justice. Ce n'est pas incompatible.

A la prochaine


Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche