Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 14:44
La presse bordelaise a fait état il y a quelques jours de l'incarcération d'un médecin du Cours Victor Hugo à Bordeaux ainsi que d'un dirigeant associatif intervenant auprès de la population turque et bulgare.

Je ne vous parlerai pas ici ni du dirigeant associatif ni de son association avec laquelle d'autres associations ont déjà eu, semble-t-il, des conflits surtout au moment de l'évacuation des bulgares qui squattaient les hangars des quais en 2004.

Le médecin en question, mis en examen et écroué pour avoir délivré des certificats de complaisance afin que les étrangers puissent obtenir une carte de séjour est, à mon avis, victime dans cette affaire.

Je ne le connais pas personnellement mais j'en ai beaucoup entendu parler, avant et après son incarcération.

Il est dans son quartier la soupape médicale qui évite des problèmes de sécurité, il est le confrère qui prend en charge des patients que d'autres médecins ont du mal à gérer, il est un homme convivial et serviable, il est peut-être un peu trop gentil.

J'ai discuté ce matin avec un médecin qui le connaît bien et, comme moi, il est persuadé que ce médecin n'a pas encaissé d'argent pour les certificats délivrés. Il n'était peut-être même pas au courant des transactions financières dont ses certificats faisaient l'objet.

Personne ne trouvera dans le quartier Saint-Michel un médecin pour dire du mal de lui. Il est estimé par la profession et personne ne comprend son incarcération.

Quelques voix se lèvent pour dire le contraire mais quelles sont les compétences de ceux qui crient aujourd'hui au scandale ?

D'un autre côté, nombreux sont ceux qui témoignent de la gentillesse de ce médecin et qui souhaitent son retour rapide dans le quartier.

La justice fait son travail mais un médecin n'est-il pas plus utile dans son cabinet que dans une cellule de prison ?

Pourquoi ne pas le mettre sous contrôle judiciaire au lieu de l'incarcérer ?

Des voyous, des vrais, ont souvent plus de chance et bénéficient de bracelets électroniques, de mesures qui leur facilitent la continuité de la vie sociale. Est-ce qu'un médecin, parce qu'il est soupçonné d'avoir commis une faute, ne peut-il pas bénéficier de ces mesures ?

L'enquête se poursuit et je fais confiance à la justice pour la suite mais ne peut-on pas donner une chance à cet homme, dont la vie a été au service des autres, et lui accorder le fait qu'il est présumé innocent ?

Il faudrait peut-être chercher dans son entourage proche (familial, amical) les raisons de sa facilité à délivrer les certificats au lieu de penser que ce médecin ait pu percevoir de l'argent pour les certificats.

Mais je ne suis ni juge ni policier. Juste un homme qui discute avec les uns et les autres et qui entend ce qu'ils me disent.

J'ai l'impression que cet homme a été déshonnoré parce qu'il a été trop gentil, parce qu'il a voulu aider ceux dont personne ne voulait. Certainement influençable, il est à mon avis, victime dans cette affaire.

Courage, Docteur, certains engagements sont toujours difficiles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Solidarité
commenter cet article

commentaires

CHANTEAU Michel (Pascal) 17/10/2009 14:11


***********************************************

SUD OUEST (édition du vendredi 16 octobre 2009, Page 16 Gironde)

Bordeaux
Depuis la mise en examen du docteur Jean-Michel Thomas pour "corruption
passive d'un personnel de santé en vue d'établir des certificats inexacts,
aide au séjour d'étrangers en France et complicité d'offre et de cession de
substances vénéneuses", suivi de sa mise en détention provisoire, le 24
septembre dernier, un comité de soutien s'est créé. Le médecin du cours
Victor-Hugo peut désormais compter sur un collectif de membres de la Ligue
des droits de l'homme, du Réseau éducation sans frontières (RESF), de
quelques confrères, d'élus et de patients. Ils veulent prouver que l'homme
ne leur a jamais demandé d'argent pour venir en aide aux sans-papiers comme
aux toxicomanes. Le collectif recueille les témoignages pour les présenter
au juge, soit sur soutienjmt@yahoo.fr ou au 06 74 23 36 17

***********************************************


CHANTEAU Michel (Pascal) 10/10/2009 12:52


Mon attestation transmise au comité de soutien au Docteur Thomas.

Pascal Chanteau
Prénom usuel (Michel)
33 700 Mérignac

Mérignac le 10 octobre 2009

Je soussigné Pascal Chanteau (Prénom usuel Michel), né le ......... à............, de nationalité française, atteste sur l’honneur que le Docteur Jean-Michel Thomas dont le cabinet est sis cours
Victor Hugo a toujours été à ma connaissance irréprochable dans son respect de la Déontologie médicale. Son attitude fut toujours modèle en la matière.

J’ai amené plusieurs fois des étrangers en situation irrégulière et nécessitant des soins au Docteur Thomas.

Je me souviens très bien avoir amené en 2007 au cabinet du Docteur Thomas l’Algérien alors sans papier Omar Touati souffrant d’une pathologie avérée (myosite ossifiante inopérable à l’hôpital
d’Alger centre, cet hôpital « n’ayant pas le plateau technique approprié »). Je fus présent dans son cabinet lors de la consultation et le Docteur Thomas s’est montré d’un grand professionnalisme.
Je suis en contact fréquent avec l’étranger ayant reçu carte de séjour Omar Touati actuellement en clinique de rééducation aux grands chênes après opération par le Professeur Chauveau.

J’ai adressé tout récemment (été 2009) au docteur Thomas l’Algérien sans papier S. H. souffrant d’une pathologie oculaire. Le Docteur Thomas lui a délivré un certificat médical. Muni de ce
certificat, nous avons obtenu en Préfecture le lancement de la procédure pour l’obtention d’un permis de séjour à titre d’étranger malade. J’ai accompagné S. H à l’hôpital Pellegrin auprès de
spécialistes. Son opération est prévue pour janvier 2010.

J’atteste sur l’honneur que le Docteur Thomas n’a jamais fait à ma connaissance des actes médicaux de complaisance pour les étrangers que je lui ai adressés. Son attitude fut toujours pleine
d’authentique humanité, à mille lieux de questions triviales.

Je suis tout à fait d’accord pour en témoigner en justice si cela s’avère nécessaire.

Fait pour valoir ce que de droit.

Pascal Chanteau
Ancien élève d’Hypokhâgne et Khâgne à Bordeaux
Licencié es lettres
Ancien Traducteur à l’Administration des impôts du Canton de Berne (Suisse)


kivousavez 09/10/2009 04:21


Non, cher Ami,quand vous voyez qu'il suffit de klaxonner devant sa porte pour le voir surgir avec une ordonnance .. vous n'allez pas me dire qu'il y a suivi médical ?

(n'est ce pas, hocine ? n'est ce pas, marie ?)

(je suis charitable, je ne cite pas les noms)

Oh oui, il est gentil, très gentil ! un peu trop, justement !

et l'autre ? ne s'est il pas vanté d'avoir fait détruire un squat de Bulgare, sur Talence ? (là dessus, disait-il vrai ? ou se vantait-il ?)

Pourquoi prétendait-il être armé, sous prétexte qu'il en avait le droit, ayant une licence de détective, selon ses dires ?

Et le nombre de ses "conquêtes" payantes ? à 50 € : de pauvres gars ayant besoin d'argent ? dont le patient du médecin, sus-mentionné ...et dont nombre venaient justement de Bulgarie ...

Bref ...


Mouette Rieuse 09/10/2009 10:44


La prochaine fois n'oubliez pas de laisser votre adresse e-mail.
J'aimerais vous contacter pour que vous m'en disiez un peu plus si vous savez des choses.


Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche