Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 23:48

Vendredi 28 août à 11 heures, presque au même moment où Martine Aubry faisait son premier discours à l'Université d'été du PS à La Rochelle, quelques "militants" socialistes girondins s'apprêtaient à comploter encore une fois contre la direction du parti socialiste.
 

Habitués aux négociations secrètes, aux alchimies capables de détruire un éléphant, quelques descendants de Richelieu et de Machiavel ont mis en ligne et signé une pétition avec l'intention de s'attaquer à la fédération de Gironde du PS et par la même occasion à celle qui a eu l'affront de prendre la direction du PS à Ségolène Royal grâce à seulement quelques dizaines de voix. 

Il faut bien comprendre que pour mettre en ligne un site, un jour précis à une heure précise, l'opération avait été préparée à l'avance. Devant un tribunal, cela s'appelle de la préméditation.

Des "militants de base" comme Michèle Delaunay, députée et conseillère générale du 2ème canton de Bordeaux, porte parole de Philippe Madrelle (président du Conseil Général de Gironde) ou Bertrand Dubois, ancien assistant parlementaire de Gilles Savary, secrétaire de la section PS de Bordeaux centre, collaborateur de cabinet à la CUB et secrétaire fédéral, ou bien encore Gilles Renoust secrétaire de section de Bordeaux caudéran et ex-colistier de Alain Rousset aux élections municipales à Bordeaux, ou Florent Boudié, élu à Pineuilh, ex-conseiller de Alain Rousset et directeur de cabinet de Gilbert Mitterrand à Libourne.

Mais aussi Gérald Elbaze, conseiller municipal délégué chargé de la communication et des relations publiques à la mairie de Saint-Jean d'Illac ou encore Antoine Garanto, conseiller municipal dans le petit village de Mouillac, vice-président de la Communauté de Communes de Fronsac, secrétaire général du Bon goût d'Aquitaine, président de l'office de tourisme du Fronsadais et photographe.

Et puis, Stéphanie Goyheneix, conseillère municipale à St-Jean d'Illac et membre du conseil fédéral ainsi que Jean-Luc Bardon, secrétaire fédéral à l'Europe et membre du conseil fédéral. Le dernier "premier signataire" de cette pétition est Robert Provain, maire et conseiller général de Sainte-Foy la Grande.

Comme vous pouvez le constater, cet "appel des militants"  est surtout un appel d'élus ou de proches d'élus, dont plusieurs ont de grandes responsabilités au sein même de la fédération qu'ils critiquent.

La fédération PS de Gironde est depuis longtemps anesthésiée par les secrétaires fédéraux qui ne veulent que le titre, sans les contraintes du travail qui va avec. Je n'ai presque jamais vu un secrétaire fédéral prendre ses responsabilités, attendant le congrès suivant pour être de nouveau candidat. Par contre, ils sont les premiers à mettre le premier fédéral à l'index.

Mais cette pétition révèle un peu plus de la stratégie qui se mettait en place. Certains avaient fait le pari que l'Université de La Rochelle allait mal se passer comme c'est le cas depuis de nombreuses années, qu'elle serait le prolongement du congrès de Reims.

Martine Aubry a changé la donne et l'état d'esprit des militants, piégé les élus en leur imposant une rénovation de A à Z, y compris pour le cumul des mandats ou les primaires et par la même occasion a fait taire toutes les critiques de ceux qui ne font que critiquer sans jamais proposer ou qui changent d'avis dès que les décisions ne leur sont plus favorables.

Cette pétition n'a que 138 signatures à ce jour malgré les appels à la signer. Les militants de base, les vrais, ont compris que c'était de la manipulation, de la stratégie de cabinets, de la tambouille d'écuries et d'intérêts. Ils ne se précipitent pas pour la signer et ils ont raison.


Il parait que du côté de la rue du Jardin Public (le siège de la "fédé" du PS girondin) le ton est monté et les oreilles de Bertand Dubois ont du chauffer. Bien connu pour ses calculs politiques, ses amis n'ont pas mis longtemps pour le mettre à l'index et le désigner comme celui qui est à l'origine de la pétition.

Pour ce qui est de Michèle Delaunay, seule élue importante à avoir signé cette pétition, elle s'est encore embarquée dans une galère où elle a certainement été entraînée malgré elle. Ah, la fidélité et la gratitude vers Gilles Savary !

Au fait, pourquoi je vous parle de Gilles ? Il n'a même pas signé. Bon, cela dit, il a du fournir le stylo.

Pour voir "l'appel des militants", cliquez ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires

Mouette Rieuse 13/09/2009 03:16

Merci Gérald pour toutes ces précisions.
En ce qui me concerne, connaissant très bien certains signataires, je ne peux pas croire que cet appel soit innocent et ne soit pas un calcul politique.
J'ai vu beaucoup trop de choses de l'intérieur pour ne pas les regarder avec un regard différent de celui du militant de base innocent pour qui tout le monde est beau et gentil.
Vous et moi savons que cet appel n'est pas le fruit du hasard. Comme d'ailleurs le tire-bouchon dans le journal Sud Ouest auquel vous avez répondu dans votre blog.
D'ailleurs, pour info, je revendique être à l'origine de celui-ci.
Certains de vos amis m'ont mis tellement de "tire-bouchons" sur le dos que j'ai encore du crédit à consommer et croyez-moi, je ne vais pas me gêner.
Pour revenir à la pétition, dites-nous franchement qui en est à l'origine (même si je le sais) et quel en est le véritable but.

Gérald 12/09/2009 15:01

Ben c'est si gentiment proposé que cela serait dommage de ne pas réagir.
Etant un des premiers signataires, assumant d'être le co-auteur de ce texte, et ne me cachant pas derrière un pseudo, voici quelques éléments d'éclaircissement.
1- Lorsqu'on parle en tant que militant cela signifie qu'on s'exprime en tant que personne qui milite, membre d'un parti. Par forcément que l'on y exerce pas de responsabilité et que l'on n'est pas en charge d'un mandat. Juste que l'on ne parle pas es-qualité,mais en tant que militant. Aucun des premiers signataires ne s'est fait d'illusion sur le fait que tout militant pourrait retrouver les responsabilités de chacun. Mais ce n'est pas à ce titre que ce texte a été signé. Quant à ceux qui sont ou ont été dans les instances de la fédération, cela n'équivaut pas à "cracher dans la soupe", mais plutôt à tenter dedans comme en périphérie de faire avancer les choses.
2- Il existe aussi une vie militante qui fonctionne sur d'autres logiques que celle d'agir en service commandé pour untel ou untel. Si si çà existe encore.
3- Pour ce qui est de "ceux qui ne se précipitent pas pour la signer", pour beaucoup et ils nous le disent c'est qu'il n'est plus dans les habitudes de signer ce que l'on croit, mais bien de réfléchir à deux fois de peur de subir les foudres d'untel ou untel, et de se "faire chauffer les oreilles". Bel endroit où en est rendu notre camaraderie...
4- Ce texte démontre à quel point on a perdu l'habitude de juste poser des mots sur ce que l'on pense. Cela est immédiatement pris pour une stratégie... magnifique...
5- Souhaiter pour que tous les militants reprennent la parole, et que la fédération renforce son rôle de lieu de "tous les socialistes", faudra m'expliquer en quoi cela constitue une révolte... contre la fédération. Il s'agirait même plutôt de renforcer son rôle...

Ce qui est marrant c'est que j'ai lu cet article après avoir lu celui-là: "La fraude au PS existe, je l'ai vue et pratiquée ": http://mouette.rieuse.over-blog.com/article-35892182.html.
Trop de pratiques de ce type conduisent certainement à penser que tous le monde est sur le même mode ! Mais non mais non.

Allez courage!

PS/ Réponse au tire-bouchon, également évoqué sur ce blog (tiens, tiens, faut pas être parano...): http://www.geraldelbaze.fr/?p=332#content

Mouette Rieuse 08/09/2009 18:21

@ pticom :

Ce que je sais sur le sujet, c'est que cela semble être extrêmement grave (ou important) puisque le secrétariat fédéral a traité ce sujet pendant quatre heures. C'est que cela doit avoir son importance.
Pour ce qui est des personnes que je cite, elles peuvent laisser leur point de vue dans les commentaires.
Pour terminer, le tire-bouchon c'est le samedi...

pticom 07/09/2009 23:30

ben la mouette, je ne le ressens pas comme toi et pour avoir discuté avec l'1 des personnes que tu cites,je le prends plus comme un signalpour "vitaminer" et non victimiser la Fédé qui en a bien besoin avec son taux de fréquentation, rue du jardin Public dépend de la "buffétisation des débats".
Les guignols nous parlaient de " Giscardisme et Modernité", on pourrait très bien affubler certains de ce genre de sobriquet !
et pourtant tu vois, je ne suis ni fan de Madrelle, ni de Rousset.Il n'y a pas que notre fleuve que l'on peut traiter de "belle endormie", les occasions sont raresde ranimer la flamme !!
ps : un point divergent entre ces 138 noms plus jésus de cette petite liste dont je fais partie et tes LECTEURS ASSIDUS : eux lisent tes coms autant que le Tire Bouchon de vendredi mais se gardent de laisser une trace de passage sur ton blog !! dommage...

a la revoyure la mouette !!

André 07/09/2009 12:10

Encore une fois tu as vu juste.
Cela sent très fort la magouille pour une quelconque prise de pouvoir en Gironde.
Tu parles de Savary, il se peut que le but soit de le relancer après avoir été classé indésirable au parlement européen par ses amis.
Il est certain qu'il doit commencer à se positionner pour d'autres postes et il est vrai que Dubois est son meilleur agent.

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche