Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 23:36
Arrêtez de faire les trous du cul qui sont choqués par le titre, de vous dire que je suis un con d'écrire des choses comme ça ou bien encore qu'il est inadmissible de tenir ces propos.

Je sais, je sais, une meute est un groupe de canidés (chiens, loups, renards, etc) et l'utiliser pour désigner des hommes et des femmes est du domaine de l'ignoble. 

Sachez pourtant que l'appellation de "meute" a été utilisée hier au tribunal correctionnel de Bordeaux, devant lequel comparaissaient sept rroms roumains qui vivent dans un squat de l'agglomération bordelaise.

Voici les faits :

Mercredi 9 juillet vers 6H/6H30 du matin, deux individus en état d'ébriété et armés d'une barre de fer et d'un piquet pointu en bois se sont introduits dans un squat de rroms roumains situé à côté de la gare de Cenon. 

Les rroms dormaient et seule une femme ayant un nourrisson était réveillée. Ayant été menacée et craignant pour son bébé car les agresseurs voulaient 50 €, elle a donné l'alerte.

Les agresseurs ont fait exploser le téléviseur et ont frappé un jeune mineur qui était couché.

Les autres rroms du squat ont aussi été menacés au fur et à mesure qu'ils arrivaient, encore dévêtus et certains ont été pourchassés par les agresseurs.

Les rroms ont alors fait appel à d'autres rroms installés dans un squat juste en face. 

A l'arrivée des autres rroms, les deux individus ont pris la fuite et l'un d'eux a été ratrappé par les rroms, à l'extérieur du squat.

Bien entendu, il a passé un mauvais quart d'heure et il a du être transporté à l'hôpital par les pompiers. 

Plusieurs témoins ont assisté à la deuxième partie de l'action mais n'étaient pas au courant de l'origine de l'affaire à savoir l'agression des rroms par les deux individus.

La police arrive (les rroms ont d'ailleurs demandé aux témoins de l'appeler) et ont bloqué tous les habitants du squat car l'individu parti à l'hôpital accusait un jeune rrom de lui avoir volé un téléphone portable ainsi que son RMI alors qu'il attendait le tramway pour rentrer chez lui.

L'individu avait abusé de l'alcool (selon le rapport de la police) et se trouvait à 6H/6H30 à attendre un tramway en plein milieu de la ligne qui fait la liaison entre Bordeaux et son domicile Carbon-Blanc.

Franchement, pourquoi personne n'a demandé à ce monsieur pourquoi il prenait un tram aussi loin des boîtes de nuit qu'il avait fréquenté dans la nuit ? Comment se fait-il, s'il voyage en tram, qu'il descende d'un tram en plein milieu de la ligne pour en attendre un deuxième ? Vous en conviendrez, c'est un comportement étrange.

Étrange aussi le fait qu'il ne soit pas blessé au coude alors qu'il déclare qu'il a fait exploser le téléviseur en tombant dessus avec son coude.

Étrange encore, que personne ne se soit intéressé au deuxième individu disparu dans la nature.

Et puis, étrange qu'un gamin vole des portables ou des portefeuilles à 6 heures du matin à un arrêt de tramway désert. Étrange aussi que les policiers n'aient pas visionné les vidéos des caméras de surveillance du réseau de tramway (les stations sont équipées de plusieurs caméras) pour vérifier les déclarations de la victime.

Donc, douze personnes (dont trois mineurs) se sont retrouvées en garde à vue. Parmi elles, une jeune fille de 15 ans toute menue qui n'a pas du comprendre ce qui lui arrivait.

Les femmes ont été libérées vers 18 heures le jour même mais tous les hommes ont vu leur garde à vue prolongée.

Une perquisition a été faite dans les squats le premier jour mais aucun téléphone ou somme d'argent n'ont été trouvés. Cela ne m'étonne pas, il y en a que je connais depuis plus de deux ans et j'ai la certitude que ce petit groupe ne vole pas. Il ne vit que du nettoyage des pare-brises des voitures et de la distribution de prospectus aux feux tricolores.

Doit-on considérer que parce qu'on est roumain et en plus tsigane on est forcément un voleur ? Ah, c'est vrai ! C'est certainement dans les gènes... Certainement comme les français, qui ont à l'étranger la réputation d'être ivrognes et sales...

Hier matin, neuf personnes (dont deux mineurs) ont été présentés au parquet et ensuite aux juges. L'un des mineurs (17 ans) a été placé en détention provisoire et l'autre (15 ans) a été placé dans un foyer. Cela se passe bien pour lui et le personnel du foyer fait très attention à lui. Il a exprimé le souhait de rejoindre ses parents en Roumanie car son frère a été incarcéré dans l'après-midi. Étant mis en examen, seul le juge peut prendre la décision de le laisser partir.

En effet, dans l'après-midi, lors d'un procès qui a duré plus de trois heures, bien que l'individu agresseur n'ait pas reconnu certains rroms comme étant ceux qui l'ont frappé et devant le fait que les rroms aient nié avoir commis ce geste, tous les rroms sauf un ont été condamnés à huit mois de prison ferme (le procureur avait demandé 18 mois lors de son réquisitoire).

Personne n'a compris la décision du tribunal et les avocats présents (même ceux qui n'intervenaient pas dans l'affaire) semblaient surpris de cette décision.

En ce qui me concerne, je n'ai pas compris pourquoi un seul a été relaxé et puisqu'il l'a été, pour quelle raison ?

Je peux comprendre qu'il y ait eu des rroms condamnés car il est bien évident que quelqu'un a frappé. Des noms ont été prononcés lors de l'audience. Mais les autres ? Ceux qui dormaient au moment des faits ? Et ceux qui sont arrivés en même temps que la police ?

Je n'ai pas eu accès au dossier mais, d'après un avocat des rroms, l'un d'eux a porté plainte contre l'agresseur. Pourquoi n'a-t-il pas été jugé ? Pourquoi avoir seulement jugé les rroms en comparution immédiate ?

Pourquoi ne pas avoir laissé assez de temps aux avocats pour préparer leur défense ? L'un des avocats a pris connaissance du dossier pendant que le tribunal jugeait deux affaires assez rapidement.

Dès le départ, je me suis dit que quelque chose n'allait pas. En effet, dès l'arrivée des femelles de la meute, les policiers ont été placés dans la salle d'audience. Pourtant, dignes, elles n'ont pas dit un mot, elle n'ont pas lancé un seul cri. Mais elles étaient roumaines et tsiganes comme fait aggravant.

Il paraît qu'on ne commente pas une décision de justice. 

Je veux profiter du peu de liberté qui nous reste pour dire mon indignation, ma colère, ma tristesse et mon sentiment de profonde injustice pour la décision du tribunal.

Hier, on a jugé une meute d'animaux et on n'a peut-être pas tenu compte qu'ils étaient surtout des hommes. Un seul avait une condamnation au casier judiciaire. 

Ils se sont défendus et ont défendu leur famille. Ils paient aujourd'hui pour leur mode de vie qu'ils n'ont pas choisi, de vivre en groupe pour échapper à la misère dans laquelle leur pays les a gardés pendant longtemps, prolongée par des pays comme la France ou l'Allemagne qui ne veulent pas de cette population pour des raisons politiques.

Beaucoup de juges ont l'intelligence de faire la part des choses et leur redonnent souvent leur dignité. 

Hier, je n'ai pas compris ce qui s'est passé. Eux, non plus. Nous ne savons pas encore s'il y aura appel car les avocats disent que presque toujours, en appel, les peines sont plus lourdes.
  
Pour terminer, je veux publier un e-mail que j'ai reçu aujourd'hui et qui nous permettra de mieux comprendre certaines choses :

En Italie on se livre à des pogroms, en Tchéquie on fait campagne en proposant la « solution finale », un peu partout en Europe Centrale et Orientale on place les enfants rroms dans des écoles pour handicapés mentaux, en France on déchire les tentes de familles qu’on met dans la rue, maintenant, au tour de l’Irlande du Nord, où depuis quelques jours, des groupes extrémistes prennent pour cible des familles rroms originaires de Roumanie.

Où va l’Europe ? Adolf Hitler avait un projet européen. Au lendemain de la Deuxième Guerre Mondiale les Etats européens ont mis en route l’Union Européenne justement pour éviter le retour de ce projet-là. Il est encore temps pour éviter ce retour.

La Voix des Rroms appelle les institutions européennes à adopter rapidement le Statut-cadre des Rroms dans l’Union Européenne , proposé par le Réseau rrom des activistes sur les questions juridiques et politiques (RANELPI)*. L’adoption immédiate de ce statut-cadre qui vient de recevoir l’appui de la présidence de l’Union Rromani internationale (ONG à statut consultatif auprès de l’ONU) et sa mise en œuvre devient désormais une urgence.

* le projet du Statut-cadre est disponible en anglais, français, hongrois, italien, polonais et roumain sur le site 
http://www.rroma-europa.eu 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article

commentaires

Thérèse 28/07/2009 12:37

Vous avez des nouvelles fraîches ?

Kivousavez 15/07/2009 11:09

Ha, franchement, Mouette, vous ne saviez pas encore qu'ici, il y avait deux poids et deux mesures ? "Selon que vous serez puissant ou misérable ..."

Pour ma part, il y a longtemps que je n'ai plus aucune illusion sur la Justice, les statistiques, etc ...

Il fallait un bouc émissaire, voila tout ....

Ca a donné un bon prétexte à ceux qui voulaient les chasser ....

pticom 12/07/2009 09:48

la mouette tu vas avoir encore des cons qui vont te dire qu'ils vont avoir gite et couvert pendant 8 mois !!!
Malheureusement à part provoquer un buzz sur la toile ( propose ton récit a rue 89 ou télé libre), dans notre monde individualiste et capitaliste la plupart s'en foute !!!
si cela continue ds 1 mois on aura 3 mois de tole pour le vol d'une chocolatine !! triste époque......

ps : début aout je suis plus dispo pour ce que tu m'as proposé, à plus !!!

Mouette Rieuse 12/07/2009 12:00


Pour la proposition, sans problème, dès que tu veux, on y va.


Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche