Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 09:59

Si seulement on avait envie que les choses changent....

C'est ce que je me suis dit ces derniers temps après des rencontres avec plusieurs élu(e)s. De droite et de gauche, mais surtout des hommes et des femmes avec leur engagement, leur conscience, leur volonté de servir.

J'ai déjeuné avec un maire UMP et je dois dire que j'ai été surpris par son discours. Il m'a semblé honnête, digne d'estime et de respect. Cet homme a été sensible à ce dont je lui ai parlé et s'est engagé à saisir le premier ministre.

Autre lieu, autre élue. Une femme socialiste engagée, à laquelle j'avais demandé de mettre en place une action pour les rroms. Cela va se faire et je salue non seulement son courage, d'autant plus que tout le monde s'en fout des rroms, mais surtout son travail sérieux et efficace.

Et puis, un autre maire socialiste et son directeur de cabinet. Un maire qui refuse de domicilier administrativement les rroms alors que la loi le lui impose. Un maire qui me dit que les rroms vont être expulsés sans que l'on cherche une solution. Un maire qui me dit que les rroms font leurs besoins naturels partout. Mais il a oublié que les locaux qu'ils occupent avaient des toilettes et l'eau courante. Le propriétaire leur a coupé l'eau ce qui fait qu'ils ne peuvent plus se servir des toilettes.

Ce maire m'a dit que "humainement" on "ne pouvait pas laisser ces gens vivre dans ces conditions". Comme je suis d'accord avec lui. Sauf sur la fin. Sa solution serait de les faire repartir chez eux ou bien qu'ils aillent dans un squat à Bordeaux.

Son directeur de cabinet m'a même semblé choqué parce que "les rroms sont plus qu'avant". "Ils se reproduisent", m'a-t-il dit. Je lui ai demandé si la solution était de les stériliser. J'ai réfléchi plus tard à ce qu'il m'a dit et j'ai trouvé que c'était assez ignoble.

Mais ils m'ont aussi dit que dans le quartier où sont les rroms, lors des dernières élections, "le front national a progressé". Il faut bien trouver un coupable, non ?

Je n'ai pas osé faire d'autres demandes ou propositions connaissant d'avance les réponses.

Et puis, une très bonne surprise venant des services de la CUB. Il faut dire que cela fait si longtemps que j'attendais cela que je n'y croyais plus.

Il y a environ un an, j'avais demandé le nettoyage des abords d'un squat où étaient entreposées plusieurs tonnes d'ordures, véritable supermarché pour les rats.

La mairie de Bordeaux avait, semble-t-il, fait aussi une demande dans ce sens. Et là, la semaine dernière, pendant plusieurs jours, deux camions et un tractopelle ont nettoyé presque la totalité du site. Pourquoi avoir attendu un an ?

Voilà les nouvelles des relations quotidiennes avec les pouvoirs publics. Ce n'est pas facile souvent. Heureusement il y a des gens de bonne volonté, capables de voir autre chose que des résultats électoraux.

 

Merci aux services de la CUB pour cette rapidité. Si, si ! Cela aurait pu durer plus longtemps. Un an tout compte fait, ce n'est pas énorme... Hi ! Hi ! Hi !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Immigration
commenter cet article

commentaires

Thérèse 18/06/2009 13:11

Consternant ....
Mouette, on est avec vous ! et avec eux !

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche