Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 12:06

Hier soir, j'ai écrit au vitriol des billets sur le PS. Je l'ai fait sous le coup de la colère parce que je déteste perdre des élections. Pourtant, je n'ai pas voté PS.

J'ai adhéré au PS en 1998 et toutes ces années de militantisme laissent de traces. Hier, j'étais en colère contre tous ces socialistes qui n'écoutent rien et qui sont en grande partie responsables du résultat de ces élections.

Ce matin, je ne peux pas m'empêcher d'être triste pour tous ces militants socialistes qui le sont par conviction, qui sont fatigués de se battre contre des moulins à vent, qui aimeraient que leurs idées soient prises en compte et surtout que chacun arrête de dire n'importe quoi dans les médias.

Car le problème du PS c'est cela. De Jack Lang à Manuel Valls en passant par Vincent Peillon et autres ténors, chacun se croit obligé de donner son avis "socialiste" qui n'est rien d'autre qu'un avis personnel et dans lequel beaucoup de socialistes ne se reconnaissent pas.

Il est temps pour le PS de faire le ménage. Sanctionner y compris par l'expulsion tous ceux qui ne respectent pas la discipline du parti ou ceux qui votent autrement que les groupes PS dans les assemblées (comme Jack Lang).

Mais il est temps aussi d'imposer le mandat unique pour tous les élus, d'interdire les candidatures nouvelles pour ceux qui ont déjà un mandat, imposer une obligation de travail et de résultat aux élus et bien d'autres choses.

Dans certains cas, il faudrait même que les élus le soient à temps complet et n'aient pas d'autres activités professionnelles. Comment, par exemple, être maire dans une grande commune, président d'une communauté de communes, vice-président dans un conseil général ou dans un conseil régional et avoir des activités autres ? N'y-a-t-il pas assez de travail dans ces fonctions ? Ou alors, si c'est le cas, il faut réduire les indemnités.

Le PS mais surtout la France souffre de ces anomalies. Le désamour entre les gens et la politique vient du fonctionnement de cette caste qui s'octroie des salaires indécents alors que les travailleurs ont parfois du mal à nourrir leurs familles.

Il faudra penser à tout cela sinon le PS sera encore moins crédible. Comment se dire de gauche et avoir des comportements pires que la droite.

 

La route sera longue et pleine de problèmes mais il faudra bien la prendre si on veut avancer. Les résultats à Bordeaux (15 % pour le PS) montrent qu'il n'y a pas de travail fait par les sections, que la politique du sabotage ne mène à rien sauf à perdre encore des élections futures.

Mais j'ai bon espoir que tout cela change. Il y a tellement de talents au PS en Gironde...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche