Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 02:11
Il y a parfois des gifles qui se perdent...

"Le conseil de CUB réuni le 13 mars a voté une motion pour demander la suspension des expulsions sur l'ensemble du territoire communautaire. Ce geste politique est motivé par le contexte de crise économique et sociale actuel fragilisant les ménages les plus précaires." - peut-on lire sur le site du groupe socialiste de la CUB.

En cliquant sur le titre, le message suivant s'affiche :
 

"Notre société se trouve dans une crise économique profonde et les perspectives s’annoncent sombres pour la population.

Dans ce contexte, la crise du logement s’accentue venant grever encore davantage le budget des ménages.

L’ensemble des conseillers communautaires appelle les bailleurs et les pouvoirs publics à prendre en compte les difficultés des familles et en conséquence, à modérer l’évolution des loyers et des charges.

La Communauté urbaine demande en outre, la suspension de toutes les expulsions en l’absence de proposition de relogement adapté et définitif."


Dans la semaine, certainement le 27 mai, les rroms qui occupent un terrain de la CUB ainsi qu'une vieille maison dont une partie a pris feu, seront expulsés avec humanité.

En effet, les services de la CUB, accompagnés de ceux de la mairie de Floirac, ont demandé aux occupants s'ils avaient une autre solution en cas de démolition.

Ils attendaient peut-être comme réponse qu'ils attendraient les bulldozers pour se faire ensevelir. Bien sur, qu'ils trouveront une autre solution. Ils repartiront vers un autre squat existant déjà ou bien qu'ils ne manqueront pas d'ouvrir.

Encore une fois, on expulse sans reloger ou même penser à trouver une solution.

Paroles... paroles.... paroles... et encore des paroles...

 

http://www.cub-ps.net/

http://www.cub-ps.net/index.php/actualites/suspension_de_toutes_les_expulsions

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans CUB
commenter cet article

commentaires

Thérèse 26/05/2009 12:32

Et pourtant, comme je me tue à le dire à longueur de journée, ce ne sont pas les habitats vides depuis tant d'années et qui n'attendent que des locataires, qui manquent .... L'absence de logique de la chose me stupéfait toujours ... d'autant que ça rapporte, un logement occupé, contrairement à un logement vide et qui se décrépit d'année en année .... ça rapporte au propriétaire et à la Commune, et on n'est même pas obligé de demander trop cher comme loyer, pour empécher les gens de se loger, et donc, de participer pleinement à la vie économique et citoyenne de la ville, du pays ...
Je ne sais pas, moi, mais si j'étais un propriétaire donneur de leçon, je donnerais l'exemple ! Je me m'abaisserais pas à avoir une maison qui occupe bêtement pour rien quelques dizaines de mètres carrés de sol, je ne me permettrais pas de critiquer les malchanceux qui ne pourraient pas se permettre d'avoir le même niveau de vie que moi...
et si j'étais une Administration qui aurait à coeur d'appliquer les lois, je les ferais appliquer en toute justice, et en toute logique : en effet, à quoi bon appliquer des lois d'urbanisme et d'expulsion, si je n'applique pas les autres lois, si je n'ai pas à coeur de mettre en oeuvre de que j'ai dit lors de tant de réunions, dans tant de tracts : faire régner la justice, l'égalité, l'égalité des chances, promouvoir l'accueil, l'équilibre, la satisfaction de tous mes concitoyens, pérennes ou nouveaux, anciens ou de passage : de passage, et qui ne demandent certes pas mieux que de rester pour, non pas s'inscruster, mais faire profiter la région, la ville, de leurs savoirs-faire, de leur apport en richesse tant humaine qu'autre, économique notamment (et c'est en cela, justement, qu'il est important de loger tout le monde, notamment dans le patrimoine vide et esseulé
"La CUB demande .. la suspension de toutes les expulsions en l'absence de proposition de relogement adapté et définitif" hé, mais j'en connais plein qui ne demanderaient pas mieux, que d'être relogés ! quoi qu'on pense, un pauvre coute cher, alors qu'un travailleur ne coute rien et rapporte !!! alors, pourquoi s'obstiner à marginaliser des gens ? Par pure inconséquence ? par un curieux détour de l'âme humaine, de la nature humaine ? qui, depuis toujours pousse les nations à s'entretuer, puis, avec le temps, seulement à s'affronter, puis à s'exploiter ?
2000 ans au moins, et combien de guerres, pour s'apercevoir qu'il vaut mieux s'unir, s'apprécier, se connaître ? Sans pour cela, bien sûr, faire preuve de naiveté, de crédulité ou de candeur, mais depuis le temps, je pense qu'on a pu analyser la situation internationale et économique dans ses moindres recoins, ainsi que toutes les possibilités de politiques budgétaires, etc .. alors, c'est le moment de mettre en oeuvre tous ces enseignements.
La grandeur d'âme n'a jamais tué personne .. ni compressé un budget, qu'il soit régional ou simplement municipal. En plus, ça peut si bien compléter le bon sens ...
Un proverbe dit : "Il faut être doux comme la colombe, et prudent comme un chat"
bon courage, tout le monde

Athéna 25/05/2009 14:56

Ma chère mouette,

il me semble que vous entretenez ici une confusion (volontaire?) entre une résolution du Conseil de la CUB qui concerne les locataires et les occupants d'un squatt.
Ce n'est pas du tout la même chose et je vois mal les conseillers communautaires en appeler à la légalisation de toutes les occupations sauvages d'immeubles !

Mouette Rieuse 25/05/2009 18:14


J'ai bien compris la motion mais j'ai voulu faire remarquer que face à la crise, il y avait plusieurs types de pauvres et qu'encore une fois, ce sont les plus pauvres qu'on oublie.
Je ne demande pas qu'on loge tous les rroms de l'agglomération, loin de là. Seulement qu'on réflechisse à la question avant de les mettre à la rue bêtement.
Savez-vous que dans le cas de Floirac, à aucun moment la mairie et la CUB n'ont souhaité la présence des associations lors de la "négociation" avec les rroms ?
Bizarre, non ?


Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche