Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 18:08
L'attribution du marché de l'aide sociale et juridique aux étrangers placés dans les centres de rétention est la démonstration, encore une fois, de la politique des copain du gouvernement.

Jusqu'à maintenant, seule la CIMADE intervenait auprès de la population en rétention. La liberté de parole toujours assumée par cette association a certainement irrité le ministre de l'immigration de l'époque, Brice Hortefeux, qui avait décidé de faire plusieurs lots pour attribuer ce marché.

Il est vrai que la CIMADE a toujours dénoncé le non respect des règles de rétention et a pris la parole chaque fois que la loi n'a pas été respectée.

A l'avenir, il y aura six associations qui pourront intervenir dans les centres de rétention. Elles sont toutes subventionnées par des fonds publics.

Cinq de ces associations sont connues et ont une légitimité du fait de leur action et de leur liberté politique. La dernière, le Collectif Respect, créée en 2003 a pour but de promouvoir le respect dû à l'autorité légitime et en particulier aux institutions et au président de la République. 

Pendant plusieurs années, le président de ce collectif, Frédéric Bard, membre de l'UMP était aussi chargé de mission au ministère de l'immigration.

Ce collectif interviendra dans les centres de rétention de l'outre mer et en particulier à Mayotte d'où sont expulsés chaque année 16 000 personnes.  (Source Le Monde)


Comment penser que cette association, si proche du pouvoir et du ministère de l'immigration en particulier, pourra être crédible et aura la force de dénoncer des dysfonctionnements qui pourraient avoir lieu dans ces centres en donnant des informations qui pourraient gêner ce même pouvoir ?

La République va mal. Par leur vote, les français en sont responsables. Ils ont signé un chèque en blanc à un homme qui va vider les comptes de la banque démocratie. Comme un trader de la société générale, Nicolas Sarkozy joue avec les libertés, comme certains jouent avec les sommes d'argent qui ne leur appartiennent pas.

Le respect, c'est aussi ne pas baffouer les droits des autres, même quand ils sont étrangers. Le respect, c'est aussi accepter que dans un pays comme la France, il y ait des voix qui puissent s'exprimer librement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans UMP
commenter cet article

commentaires

La boulange 11/04/2009 08:48

Tu as raison Jérome de dénoncer cette association qui , d'aprés ses dires , n'a pas ses preuves..
Je suis inquiet sur le fait qu'elle doit suivre les CRA de l'outre-mer en particulier de Mayotte où plus de la moitié des chiffres officiels nationaux de reconduction à la frontière sont pratiquées.
La CIMADE, d'ailleurs ne sait pas tromper en dénonçant avec force le CRA de Mayotte, geole digne du moyen âge où s'entassent les frères et soeurs des habitants de Mayotte (car ils sont tous issus des iles Comores) .
Ce non-sens, cet abus humain sera surveillé par une association de l'UMP? Mon oeil, ce sera encore pire.

Mouette Rieuse 11/04/2009 09:26


Ce sont des situations comme celle-ci que j'aimerais entendre dénoncer par nos élus.
Malheureusement, souvent préoccupés dans des combats internes, ils passent à côté de l'essentiel.


Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche