Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 07:30
Le président lui-même l'a annoncé, la TVA va baisser dans la restauration.

C'est dire si la mesure est importante. Les restaurateurs, premières victimes de la crise, vont enfin obtenir ce qu'ils demandent depuis des années et qui a fait l'objet de promesses de campagne aussi bien de Chirac que de Sarkozy.

Si cela ne s'est pas fait plus tôt, c'est encore la faute de l'Europe.

La profession, une des plus malheureuses de France, a eu raison de voter en grande majorité pour Nicolas Sarkozy. Leprésident paie le soutien de la profession en tenant cette promesse et bien sûr, les restaurateurs vont appliquer la fameuse maxime sarkozyste concernant le travail.

Enfin, pas tout à fait. On pourrait penser que cette baisse était destinée à créer des emplois surtout en cette période de crise. On pourrait aussi envisager une baisse des prix dans les restaurants.

Rien de tout cela. En réalité, les 14,1 % qu'ils vont économiser va aller tout droit dans la poche des patrons.

Il est hors de question de toucher aux prix parce qu'il y a des charges fixes, disent les uns. D'autres donnent des arguments ridicules pour justifier le fait de ne pas vouloir embaucher.

Alors qu'il aurait été souhaitable d'augmenter la TVA de 5,5 % à 19,6 % pour la restauration rapide (vous voyez à qui je pense ?), on prend une mesure qui n'a d'autre but que de satisfaire un électorat souvent nanti.

Oui, parce que les restaurateurs ne sont pas les plus malheureux. Certes, il y en a qui travaillent énormément mais, d'autres, cela fait bien longtemps qu'ils n'ont pas mis les pieds en cuisine pour autre chose que donner des ordres au personnel.

Ajoutons à cela les conditions de travail de leurs employés et les bas salaires, sans compter les aides dont a déjà bénéficié cette profession et nous sommes au bord du ridicule.

Ah ! J'oubliais, il y a aussi la grande partie du chiffre d'affaires que certains font "au noir" et le tableau est complet.

Et puis, cette mesure s'appliquera aussi bien aux petits restaurants de quartier qu'aux trois étoiles michelin. Et là, c'est le jackpot !

J'espère seulement qu'ils arrêteront de pleurer et qu'ils ne nous demanderont plus de contribuer régulièrement à un effort dont ils n'en ont pas le besoin.

Dans ce pays, mais ils ne s'en sont pas rendu compte, il y a même des gens, des familles complètes qui n'arrivent pas à se nourrir et qui ne sont pas rentrés dans un restaurant depuis de nombreuses années.

Si on devait baisser la TVA, on devrait la baisser sur les produits alimentaires de base comme le pain, le riz, les pâtes, les fruits et légumes, lait et autres produits alimentaires.

Alors, la TVA dans la restauration, cela pouvait bien attendre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Commerce
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche