Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 13:22
Cela faisait quelques semaines que je voulais vous parler du Conseil Socialiste de Bordeaux.

Tout d'abord, pour vous expliquer en quoi consiste ce conseil. Ensuite pour vous donner mon humble avis sur la question.

Le CSB n'est pas unique en France. Il est prévu au sein du parti socialiste des Conseils Socialistes de Ville.

A Bordeaux, le CSV est composé de délégués de toutes les sections bordelaises du parti socialiste. Elles étaient cinq jusqu'à il y a quelques semaines. Elles sont six depuis la création de la section du cinquième canton de Bordeaux.

Il est vrai que les élus socialistes bordelais et les secrétaires de section sont en général opposés à la création de nouvelles sections mais dans le cas du cinquième canton, il leur a été difficile de s'opposer à la volonté du nouveau conseiller général, Matthieu Rouveyre, qui, non seulement a le vent en poupe, mais a aussi le soutien de beaucoup de militants tous courants confondus.

Besoin de changement, besoin de rajeunissement, il se pourrait bien que le mouvement ne s'arrête pas là, malgré l'opposition des vieux apparatchiks socialistes.

Le CSV est aussi composé des élus bordelais et des secrétaires de section, membres de droit. Encore une fois, les statuts ont été rédigés pour privilégier la présence des élus. Mais ce n'est pas grave.

Le CSB a pour objectif de permettre une meilleure visibilité du PS dans la ville et de préparer les prochaines échéances électorales avec un travail de fond au sein de commissions thématiques.

Je fais partie de ce CSB mais, je dois vous l'avouer, je n'y crois pas beaucoup.

Tout d'abord, parce que j'ai l'impression que beaucoup de gens qui s'investissent dans ces commissions ont comme but de se positionner pour les prochaines municipales même si elles n'auront lieu qu'en 2014.

Cinq ans, c'est long, très long. Certains auront largement le temps de se décourager et ces commissions risquent de s'enliser dans l'immobilité.

De plus, il y aura un nouveau congrès pendant cette période et j'ai bien peur que les démons du passé ne reprennent du service avec leur pouvoir de destruction bien particulier chez les socialistes.

Dans les propositions de la nouvelle secrétaire du CSB, il y avait un nombre réduit de commissions afin que celles-ci soient efficaces. Les sujets traités devaient correspondre aux compétences municipales.

Mais le nombre de ces commissions a rapidement été augmenté pour satisfaire les demandes de tous ceux qui voulaient prendre des responsabilités.

Maintenant que la mise en route a été faite, il ne reste plus qu'à accélérer parce que les prochaines élections sont pour bientôt et les municipales seulement dans quelques années.

Certains, au PS, veulent que le CSB soit une machine pouvant servir pour toutes les campagnes électorales. Pourtant, son objectif doit rester l'élection municipale. Rien que la municipale !



Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Bordeaux ville
commenter cet article

commentaires

olivier sigaut 01/03/2009 00:21

je n'ai plus ton email

et je souhaitais te faire parvenir la longue lettre que j'ai envoyé à vincent feltesse concernant la friche des sociaux-bobos-darwinistes
:la privatisation d'un espace public
ton article est exellent

d'autre part
tu aurais pu dire que c'était moi qui avait emmené daniel jault sur la friche
demande lui il te le confimera
je suis toujours sur les mauvais coups

amicalement
olivier

eric 21/02/2009 16:16

tu n'as pas publier tout mon commentaire !

Mouette Rieuse 21/02/2009 16:50


Si, si, parce que je ne peux pas toucher au texte des commentaires.
Soit je le publie en entier soit pas du tout.
Je ne comprenais pas d'ailleurs pourquoi tu avais repris mon texte et rien d'autre.


TH 21/02/2009 11:40

je ne te rejoins pas si souvent mais la tu as tout juste.
Points positifs les comissions ne sont pas tenus par les secretaires de section c'est un progres SAUF beatrice dessaigues dont le grand talent a été de ne jamis rien foutre au CSV ces deux derniers mandats , elle resiste elle resiste.
Il y encore qqs adoubés mais la j'aime bien je suis cela avec curiosité et souhaite que ca marche.

Eric 21/02/2009 11:10

Il est vrai que les élus socialistes bordelais et les secrétaires de section sont en général opposés à la création de nouvelles sections mais dans le cas du cinquième canton, il leur a été difficile de s'opposer à la volonté du nouveau conseiller général, Matthieu Rouveyre, qui, non seulement a le vent en poupe, mais a aussi le soutien de beaucoup de militants tous courants confondus.

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche