Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 12:03

Nous savons tous qu'Alain Juppé, le maire de Bordeaux, a eu en 2008, lors des municipales, un coup de foudre pour les bordelais.

 

En 95, il aimait Bordeaux. En 2007, il détestait les bordelais. Il détestait aussi les journalistes. Il détestait le monde entier, en fait. En 2008, ce n'est pas seulement Bordeaux qu'il aimait mais il aimait aussi les bordelais.

 

Le sentiment était nouveau. C'était comme l'écologie. C'est vrai qu'avec l'âge les gens changent mais changer à ce point me semblait impossible.

 

Et puis, avec le désamour de Nicolas Sarkozy avec les français, Alain Juppé s'est dit qu'il avait tout intérêt à se positionner au niveau national. Avec l'aide de son fidèle Hugues, le véritable patron de l'UMP locale, il a repris le pouvoir dans la maison bleue de gironde.

 

Touché par la grâce pendant la période de la nativité, tel un archange politique, ils nous a annoncé sa candidature pour les législatives de 2012. Oui, comme un archange parce qu'un archange est le premier des anges, le messager qui annonce les évènements les plus importants.

En cette période de voeux, l'archange Juppé, vient personnellement faire son annonce dans les quartiers bordelais. Et surtout auprès son électorat âgé, le plus fidèle, en distribuant galettes des rois.

Hier après-midi, il était au club des seniors Saumenude, dans le quartier Saint Michel, accompagné par les deux anges (qui n'en sont pas), Alain Moga et Fabien Robert, chargés de veiller sur le quartier. 

Pour permettre le passage de l'archange aux grandes ailes, les services municipaux ont été mobilisés pour dégager les voitures des voisins qui étaient stationnées devant le bâtiment des seniors, la rue lavée et encore humide lors de son arrivée. Mais seul le côté de la rue que devait emprunter le maire avait été nettoyée, le trottoir d'en face étant jonché par des crottes de chien (voir photo).

Au coin de la rue, Fabien Robert attendait le messager céleste, le téléphone collé à l'oreille. Alain Moga, arrivé avec sa grosse voiture, essaie de stationner à l'endroit même où la fourrière venait de retirer deux voitures. Comprenant son erreur, il est parti se garer plus loin ce qui a eu pour effet d'arriver après le maire.

Dans la rue d'à côté, rue du Portail, une voiture municipale était aussi garée dans un emplacement interdit.

Le scénario est classique et se répète à chaque déplacement du maire. Il pourrait être drôle si à chaque fois les bordelais n'avaient pas à payer les frais de mise en fourrière de leurs véhicules. 

Les services municipaux font ce qu'ils peuvent pour faire en sorte que tout soit impeccable mais le maire est si proche des bordelais en ce moment que cela ne doit pas être évident de nettoyer juste avant chaque passage.

Le candidat aux législatives de 2012, pourtant un vieux professionnel de la politique, part de bien loin. Il semble oublier que trois ans et demi de campagne c'est long. Cela risque de sonner faux pour les bordelais et de les fatiguer. Et surtout, en étant en campagne, il risque d'oublier qu'il a été élu pour être le maire de Bordeaux.

Je ne sais pas qui seront les candidats en face et à gauche nous n'en sommes pas encore aux déclarations de candidatures mais il est certain que nous aurons beaucoup de travail pour faire face à un candidat qui a à son service une structure publique, farcie de militants UMP, dont il est difficile de savoir quand ils sont au service de la ville ou au service du parti. 

Ce que je peux vous garantir c'est que nous serons là, prêts à faire en sorte que cette candidature n'aboutisse pas pour un homme qui n'a presque rien fait lorsqu'il a été député. Un député qui n'a posé que 44 questions au gouvernement pendant une législature (XIème). A titre de comparaison, Michèle Delaunay a posé 90 questions en un an et demi de mandat.

Cet homme que beaucoup vénérent, est l'exemple même de l'élu incapable d'assumer correctement tous les mandats qu'il brigue. Il en a été de même lorsqu'il a été premier ministre et nous en connaissons tous l'issue.

Pour une fois, qu'il essaie d'être l'élu qu'on attend de lui, l'élu qu'il a promis aux bordelais d'être, lors de la dernière campagne municipale. 

Mais il est vrai que les promesses électorales n'engagent que ceux qui les entendent. Jamais ceux qui les font.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article

commentaires

Jean 19/01/2009 14:29

Oh Jérome, tu déconnes? tu fais un mauvais procés à notre gentil maire qui va faire ses voeux et ses dévotions dans tous les quartiers... Evidement les 6/700 personnes qui étaient à Son Tay samedi soir pour la galette de Jacques, n'ont pas eu droit au nettoyage de la rue. Par contre ce qui était sympa c'est qu'un véhicule de la police nationale était présent pour faire souffler dans le ballon , les gentils participants à cette galette républicaine... Hélas Jacques , Michèle, Jean-Michel, Martine , Daniel, Matthieu, et autres Naïma , banals élus bordelais n'ont pu obtenir ce que sa gracieuseté Alain Juppé 1er a obtenu..
Chez moi, on chantait le "ça ira à la lanterne".

Mouette Rieuse 19/01/2009 22:57


Pour une fois que quelqu'un est gentil avec lui.
N'est pas archange qui veut !


temps 17/01/2009 17:59

Nous reconnaissons les grands hommes,
par leurs présences au milieu des autres hommes de ce pays, pour partager les joies, les rires et les pleurs.
Vox populi, vox dei décidera, car croire être, ne veut pas dire que l'on soit.
Cordialement

Julien Dardennes 17/01/2009 16:40

Pauvre Gaëtan Njikam, il n'a rien compris.
Dire que Michèle Delaunay est déconnectée... alors que son ordinateur la suit partout.
Mais par rapport aux bordelais, elle est certainement plus proches d'eux que ne l'est le maire, elle qui va dans les quartiers populaires sans gardes du corps parce qu'elle est appréciée de la population ce qui n'est pas le cas d'Alain Juppé.
Quand Juppé se déplace dans certains quartiers de la ville cela fait bien rire les habitants surtout que ses visites ne sont pas désintéressées et en général n'apportent aucun bénéfice pour les habitants.

Franck 17/01/2009 15:50

Même en hiver, quelle forme.
Ce n'est plus une mouette mais un aigle avec toute sa force lorsqu'il attaque une proie.
Mais vous avez raison.

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche