Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 14:34

C'est devenu une habitude de lancer des idées ou des projets à l'opinion publique pour tester sa réaction. L'UMP est spécialiste dans cette pratique.

Il y a peu de temps, Jean Pierre Raffarin proposait de réunir les régions Aquitaine et Poitou Charentes. Il y a deux jours, l'un des porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, député des Hauts de Seine et très proche de Nicolas Sarkozy, lors d'un débat sur Europe 1 a annoncé pour très bientôt la fusion des départements et des régions.

D'après lui, il y aura certainement aussi des fusions de certaines régions.

J'ai remarqué depuis longtemps que chaque déclaration sur des réformes engageant la France à long terme sont souvent faites par des proches du pouvoir certainement pour donner l'impression que la réforme ne vient pas du pouvoir lui-même mais est portée par les représentants du peuple ou par le peuple lui-même.

C'est une stratégie de communication que je comprends mal mais qui fonctionne. On lance une idée, tout le monde monte au créneau, l'opinion pense que ce n'est plus d'actualité et voilà que la réforme est votée en urgence à l'assemblée nationale.

Revenons à la réforme. Pour ma part, je pense qu'il faut clarifier les compétences des différentes structures pour éviter des politiques inutiles et coûteuses. Cependant, chacune doit garder un certain nombre de compétences. Les régions, et encore moins les super régions, seront dans l'incapacité de mener à bien certaines missions dont sont chargés actuellement les départements.

Ces annonces sont aussi révélatrices de l'incapacité du gouvernement à mettre en place une politique cohérente et responsable. En effet, pourquoi transférer aux départements des compétences que l'état n'est plus en mesure d'assurer (et d'assumer) soit par manque de moyens (financiers, personnels) soit par manque d'ambition et en même temps vouloir mener une guerre ouverte contre ces collectivités ?

Je ne sais pas si cette réforme se fera. Je ne pense pas. Non pas parce que l'opinion publique se mobilisera sur cette affaire surtout que, très souvent, les électeurs méconnaissent les compétences des uns ou des autres. Ce qui fera certainement abandonner ce projet de réforme risque d'être la fronde des élus locaux parce qu'on touchera à leurs avantages, à leur pouvoir, à leur fief. De gauche ou de droite, ils seront nombreux à s'y opposer au risque de disparaître. A moins que la réforme ne soit qu'un ravalement de façade et que les futures collectivités se retrouvent avec des instances de 200 élus ou même plus.

Nous aurons alors un aperçu du pire de la politique. Et des institutions avec autant d'élus que le parlement européen.

On pourra y faire de la politique politicienne, bien loin des citoyens qui se sentiront encore moins concernés par tout cela.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse
commenter cet article

commentaires

Mouette Rieuse 29/12/2008 13:43

Au fait, pour les "curiosités", lisez un de mes derniers billets sur ce sujet.

Mouette Rieuse 29/12/2008 13:42

Votre commentaire me fait sourire et m'inquiète.

Vous commencez par dire "j'exerce dans une collectivité". Vous exercez quoi dans cette collectivité ?

Un fonctionnaire d'une collectivité est un agent au service de la collectivité, payé pour effectuer un travail dans le cadre d'un poste et de tâches qui lui ont été confiés.

Je suppose que vous voulez dire que vous "exercez" au cabinet de cette collectivité. C'est peut-être vous qui avez été embauchée par une de ces collectivités avec un salaire de plus de 3000 € pour faire de la veille internet ?

Ensuite vous dites que je dis de manière récurrente ce que j'ai entendu rabacher. J'arrive encore à me faire ma propre idée sans avoir besoin de porter la parole des uns ou des autres.

Vous parlez aussi des avantages que la future réforme peut apporter à vos collègues. Vous donnez l'image de quelqu'un proche du pouvoir, qui a déjà des avantages et prêt à riposter pour les garder.

Vous demandez que quoi a-t-on peur, "de réellement travailer de manière efficace avec des fonctionnaires et des élus réellement pros" ?

Cela m'inquiète. Voulez-vous dire que les fonctionnaires qui travaillent dans d'autres colectvités que la votre ne sont pas efficaces et encore moins pros ? Et les élus, doivent-ils être des pros ?

Vous avez une drôle de conception de la fonction territoriale et une image fausse de vos collègues. Quant à la professionnalisation des élus je suis contre à 1000%. Et pourquoi ne pas se passer les mandats de père en fils tant que vous y êtes ?

catherine 29/12/2008 09:40

j'exerce dans une collectivité : il devient urgent de faire fusionner ces entités qui ne servent qu'à conforter les potentats locaux
et arretez de dire de manière recurrente (parce que vous l'avez entendu rabacher) que les Regions ne sauront pas faire ce que font les departements : les futures super regions s'appuieront sur les structures departementales existantes et ce sont les m^emes fonctionnaires qui feront les mêmes choses
personnellement je n'ai pas peur de cette reforme : nombre de mes collegues auront tout à y gagner, notamment sur l'alignement des primes vers le haut
exemple recent : le passage des TOS (personnel des lycees)aux regions apres avoir été décrié par nos syndicats n'a provoqué ...qu'une augmentation de traitement pour les TOS et autres avantages "internes" (on en n'entend plus parler d'ailleurs)
ne vous inquietez pas pour les elus , ils s'en sortiront .
de quoi a t on peur? de faire de economies?de reellement travailler de manière efficace avec des fonctionnaires et des elus rellement pro?
Apres tout c'est l'epoque des voeux
Au fait , à quand votre papier sur les "curiosités" du departement gironde et region aquitaine ?

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche