Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 22:51

L'épisode survenu à la mairie de Bordeaux lors du repas des exclus où les conseillères municipales ou les épouses des conseillers municipaux faisaient le service me réconforte dans certains de mes choix.

Lors de ce repas, un des invités, pourtant choisis, a eu la mauvaise idée de voler les cartes de crédit de madame Constance Mollat, conseillère municipale/serveuse et épouse d'un des plus grands commerçants bordelais.

Certainement peu habitué aux cartes de crédit, il n'a certainement pas compris qu'il fallait un code pour s'en servir.
Mais il est vrai que les cartes de crédit de madame Mollat ne sont peut-être pas de la même couleur que sa carte de retrait de la banque postale qui lui permet de retirer le RMI viré sur son livret A.

Le pauvre bougre, pauvre et idiot, s'est retrouvé au tribunal en comparution immédiate et a écopé d'un an de prison. Au moins comme ça, grâce à madame Mollat, il pourra dormir au chaud et manger deux fois par jour pendant un an. Quelle générosité !

En ce qui me concerne, cela fait bien longtemps que je n'ai pas mis les pieds chez Mollat (la plus grande librairie privée de France).

Quand je veux acheter un livre, je vais à la Machine à Lire ou bien à la librairie Olympique. Quel plaisir de se faire conseiller par le propriétaire qui vous donne l'impression d'avoir lu tous les livres qu'il a en rayon.

Bien sur, il n'a pas la même surface commerciale que Mollat et bien entendu pas le même stock non plus. Mais lorsque vous commandez un livre, les délais sont très courts.

Dans mes choix, j'ai aussi pris d'autres habitudes. Je ne vais pas dans certains bars de la place de la Victoire en raison de leur racisme à peine dissimulé comme je ne vais pas chez un autre de la place Camille Julian en raison de ses idées d'extrême droite et de son attitude esclavagiste envers ses employés.

Comme je n'achète pas de disques de Johnny Hallyday, de Doc Gényco, de Faudel, de Mireille Mathieu (mais qui en achète encore), je ne vais pas voir un film de Christian Clavier, etc, etc...

Je ne lis pas le Figaro, je ne regarde pas la télévision des collabos (TF1). Vous me direz, dans certains cas, je ne fais pas beaucoup d'efforts. Je l'avoue.

Revenons à Bordeaux. Nous connaissons tous un peu nos commerçants. Au fil des conversations, nous pouvons nous faire une idée sur leur engagement. Alors, pourquoi continuer à leur donner notre argent tout en sachant qu'ils s'en serviront contre nous un jour ou l'autre.

On nous dit souvent d'être consom'acteur. Je vous invite à devenir conso'militant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Coup de bec
commenter cet article

commentaires

Hervé Lhoumeau 30/12/2008 10:02

Mouette,
Je trouve cet article très injuste pour Constance Mollat, car il laisse penser qu'elle serait responsable des conséquences du vol...
C'est vraiment une position qui flirte avec la mauvaise foi, quant à par un mouvement d'assimilation en déduire que la Librairie de son mari mérite d'être boycottée, alors là tu vas un peu fort!!!

Il n'y a pas si longtemps on se rejouissait que Mollat ait pu résister à la vague des librairies de grande consommation comme Virgin Fnac etc.
Maintenant que ca a marché il faudrait la boycotter selon toi?

Et assimiler la Librairie Mollat à la "télévision des collabos" au motif que Constance s'est fait voler son portefeuille et que le voleur a été pris, là tu vas trop loin, c'est dégueulasse!

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche