Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 22:07
Certains de nos amis, sous le coup de la crise ou juste pour être en phase avec l'actualité, veulent mettre le congrès du PS au congélateur. En fait, le congélateur permet de le garder plus longtemps en attente que si c'était dans un frigo. Ne voyez pas de mal dans mon allusion à l'électroménager.

On nous a souvent reproché d'attendre si longtemps pour organiser ce congrès et certains auraient même aimé qu'il ait déjà eu lieu l'année dernière.

Un parti fonctionne avec des règles et beaucoup semblent l'oublier. Alors comment proposer, sous le coup de la folie financière de ces dernières semaines, de déplacer ce congrès ?

Je suis de ceux qui pensent que, bien au contraire, c'est l'occasion pour le parti socialiste de s'imposer et de montrer qu'il est capable de mettre en place une autre politique.

Il y a peu de temps, quelqu'un a mis dans ce blog un commentaire sur le non de Laurent Fabius au traité de constitution européen. J'étais pour le oui. Mais aujourd'hui, vu ce qui se passe partout dans le monde et en Europe, je me dis que Fabius avait raison. Ne voulait-on pas mettre un place une Europe de la finance, une Europe business dont les français (et autres) n'ont pas voulu ? C'était une Europe qui laissait beaucoup de gens sur le bord de la route. On s'en rend compte aujourd'hui.

Mais ce qui est le plus choquant, c'est cette facilité de trouver de l'argent pour sauver les banques alors que de tous côtés on nous avait dit que les caisses étaient vides.

Fabius a certainement eu raison avant tout le monde. Mais cela c'est du passé.

Profitons de la situation actuelle pour nous doter d'une direction capable de préparer un programme de gauche pour gouverner le moment venu. Soyons une véritable force d'opposition et de proposition. Par nos engagements soyons crédibles et profitons de cela aussi pour faire du parti socialiste un parti populaire avec toute les classes sociales y compris les ouvriers dont beaucoup ne veulent pas.

Le parti communiste a été un parti très fort grâce à l'électorat ouvrier. il s'en est éloigné et nous ne pouvons que constater sa décadence. Donnons nous les moyens et prenons le temps d'aller à la rencontre de ces hommes et des femmes qui ont été voter à droite parce que la gauche les avait déçus. Revenons vers eux et prenons le temps de les écouter au lieu de leur dire ce qui serait bien pour eux.

Souvent, c'est cela qui nous manque. L'écoute.

C'est pour cela que le congrès doit avoir lieu à la date prévue pour que nous puissions nous mettre au travail en véritables militants socialistes.

Et en ce qui concerne être militant, comme je l'ai écrit dans un billet sur le PS, chacun est le militant qu'il veut être. Mais il n'est pas militant s'il ne s'engage pas. C'est pour cela que je n'aime pas les militants de salon. C'est pour cela aussi qu'un sympathisant n'est pas un militant. Bien que parfois, il y a des sympathisants plus actifs que certains militants.

faisons le congrès et mettons-nous au travail. A une condition, après le congrès, laissons de côté les chapelles, les motions et autres courants qui nous ont fait si mal dans le passé mais surtout, gardons-nous d'entrer de suite en campagne pour la désignation du candidat à la présidentielle. Chaque chose en son temps.

Notre congrès n'a pas lieu à la cathédrale de Reims. Nous n'y allons pas pour le sacre d'un roi ou d'une reine.
Restons responsables ! Restons socialistes !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires

TOUFFE-BLIN claudie 14/10/2008 11:58

Je suis d'accord qu'il ne faut pas reporter le congrès mais que tous les auteurs des motions se mettent autour d'une table pour élaborer une position commune sur la crise et trouver des solutions"socialistes"me semble urgent et permettrai peut etre à des gens comme moi de croire à nouveau que notre parti est digne de confiance ,ce dont de plus en plus de personnes doutent.
ps:en ce qui concerne Fabius je ne lui reproche pas d'avoir été pour le non mais de ne pas avoir respecté le vote des militants et cela est inadmissible.
claudie tb

Mouette Rieuse 14/10/2008 18:46



Claudie, dans tous les partis, tous les jours il y a des décisions importantes qui se prennent sans l'avis des militants.
Par exemple, quand un candidat fait une déclaration, il la fait comme socialiste. Quans il est élu, l'appelation change et rarement il se pronnonce comme étant toukours socialiste. Et je ne vous
parle même pas du fait de demander l'avis des militants...



Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche