Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 16:09
Tous les gens qui me connaissent savent que j'aime fréquenter les bars. Non pas pour boire mais parce que je pense qu'un bar est un véritable cabinet de psy et le comptoir le divan.

On y trouve toute la société et chacun y va de son opinion. Les uns parlent de leur solitude et de leurs malheurs, d'autres manifestent leur besoin d'impressionner ou de convaincre et d'autres encore viennent y oublier leur triste vie qui de retour chez eux est souvent encore plus triste.

Mais les bars sont aussi des lieux de joie, de rencontre et d'écoute. Et qui sait écouter en sort souvent bien informé.

Depuis quelques jours je fais mon petit tour quotidien dans les quartiers du 5ème canton de Bordeaux (St Michel, Victoire, St Genès et Nansouty).

Certaines personnes me parlent de mon blog et je profite de la rencontre pour leur demander comment cela se passe dans le quartier. Vieille habitude des campagnes électorales.

Et là c'est parti. Tout le monde me parle de l'abandon dans lequel le nouveau maire-adjoint laisse son quartier. Personne ne le voit. Personne ne voit son action.

Cours Victor Hugo ou Place de la Victoire, des commerçants le nomment l'élu invisible. D'autres (dont certains de ses amis politiques) disent que personne ne le connaît (c'est peut-être pour cela que personne ne le voit). Je vous fais grâce des adjectifs peu amicaux que certains emploient quand ils parlent de lui.

Mais ce qui revient le plus souvent et surtout lorsque les patrons des bars prennent la parole, c'est le fait que les commerces se meurent, sauf les épiceries ouvertes souvent tard le soir et où, malgré un arrêté préfectoral, la vente d'alcool se fait jusqu'à très tard dans la nuit, parfois même jusqu'à cinq heures du matin.

Tout le monde est au courant et tout le monde s'en fout. Pourquoi ?

J'ai moi-même constaté, souvent très tard le soir, des groupes de jeunes déjà ivres en train d'acheter des bouteilles d'alcools forts dans les épiceries. Ils se rendent en boîte de nuit mais sont déjà dans un état alcoolique où l'on devrait leur refuser l'entrée.

N'est pas un devoir de santé publique que de faire respecter l'arrêté préfectoral concernant la vente d'alcool ? D'ailleurs, ce sont souvent des mineurs qui l'achètent. Il suffit de prendre le tramway en direction de Paludate pour se rendre compte de l'état de ces jeunes. Souvent violents, parfois en mauvais état, ils se mettent en condition pour oublier leurs problèmes.

Mais les bars, n'est-ce pas la même chose ?

Non, les bars savent qu'ils ont obligation de refuser de vendre si l'état du client le met en danger. De plus, ils savent aussi que leur responsabilité est engagée en cas d'accident et qu'on peut même fermer le bar. Ils ont souvent une bonne gestion de ces situations. Ce qui ne se fait pas avec les autres commerces, étant donné que c'est de la vente à emporter.

D'autres, du côté du cours Victor Hugo, parlent des problèmes de drogue (et de dealers) qui font peur aux clients qui ne viennent plus dans le quartier.

Et puis, dans les discussions, on parle souvent aussi de propreté. Cela semble beaucoup inquiéter les bordelais même si ce sont eux qui mettent les saletés partout.

Je conseille donc aux élus de sortir de leurs bureaux, de faire un tour en ville tous les jours à la rencontre des habitants et des commerçants. Même si ce n'est qu'une heure par jour. Cela s'appelle la proximité.

Tiens, ce matin j'ai croisé Vincent Feltesse, le président de la CUB, sac au dos, descendant d'un tramway et qui allait faire un tour dans un secteur de la ville. Bravo !

Mais je reviendrai bientôt sur le commerce et la distribution de fonds publics aux amis...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Commerce
commenter cet article

commentaires

Commerçant bordelais 25/09/2008 23:10

Merci de soulever ce problème pour les commerçants qui n'ont pas le soutien des pouvoirs publics.
Si certains dérapent, ils sont vite rappelés à l'ordre. D'autres, je ne sais pour quelle raison, peuvent tout se permettre.
Y-a-t-il plusieurs règlementations dans cette ville ? Où bien, est-ce que certains commerçants ont des passe-droits ?

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche