Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 21:44
Les marchandages vont bon train en vue du congrès du Parti Socialiste.

A Paris mais aussi à Bordeaux. Suite à une information de Sud Ouest, j'avais écrit un billet sur les souhaits de Gilles Savary.

D'après mes informations, les désirs d'avenir de Gilles Savary vont grandissant et semblent confirmer mon billet.

Gilles Savary sera candidat au poste de premier secrétaire fédéral du PS en Gironde. Une décision qui fait suite aux négociations avec Bertrand Delanoë et cela avec l'aval de Philippe Madrelle.

Mais qui est-ce qui choisi les premiers fédéraux ? Les candidats à la direction du parti, les grands élus ou les militants ?

Si Gilles Savary est candidat, il est fort probable que beaucoup d'aspirants à ce poste ne se présenteront plus. Par peur de l'éléphant girondin, bien sûr, mais aussi par peur des foudres de Madrelle.

D'autant plus que Ségolène Royal semble avoir donné des consignes à ses troupes pour rejoindre celles du candidat-star des médias afin de prendre le contrôle du parti socialiste avec une grande majorité.

Je vous l'ai dit, je suis fabiusien et j'attendais les motions pour le congrès du PS afin de décider pour laquelle je voterais. Je m'interrogeais sur les alliances qui se font pour la prise de la direction du PS et je me disais que l'alliance qui risque d'être faite par Laurent Fabius avec Martine Aubry allait nous faire repartir avec les vieilles méthodes dont on ne veut plus.

Je me disais que je ne voterais pas la motion proposée par Fabius s'il en était ainsi. Aujourd'hui je suis dégoûté. Non seulement cette façon de faire me semble dépassée mais surtout elle nous mène droit vers la défaite. Fabius et Aubry mais aussi Delanoë, Hollande et Royal.

Le parti socialiste a besoin d'un vrai changement. Faut-il vraiment changer les dirigeants pour arriver à faire une coupure nette avec cette tambouille malsaine ?

Je lance un appel aux militants, ce sont eux qui ont le futur du PS entre leurs mains. Arrêtons de tout supporter, de tout laisser passer, de tout officialiser par les votes que souvent nous ne contrôlons pas. Nous devons faire savoir à nos ténors que nous ne voulons plus d'un parti comme ça. Nous voulons militer dans un parti crédible, capable de représenter réellement les choix des militants et non pas les alliances stratégiques pour la prise du pouvoir.

Non, tout n'est pas possible au PS. Nous ne sommes pas à l'UMP.

Le parti socialiste ne doit pas une machine à faire des élus mais un parti de proposition, un parti d'avenir pour la France. La France du peuple qui transpire, la France du peuple qui souffre. La France du peuple qui ne veut plus de cette droite qui l'étrangle.

Et surtout n'oublions pas que le PS doit redevenir un parti où le dialogue est possible sans peur et où l'espoir des militants ne doit pas être trahi.

Demain est un autre jour, un jour où il pourrait y avoir d'autres révélations sur les sénatoriales et le retrait de la candidature de Bernard Dussaut.

A suivre...


Partager cet article

Repost 0
Published by Mouette Rieuse - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires

Lou Galapian 26/09/2008 23:25

Rénovation et renouvellement
Le Congrès va se jouer sur ces deux thèmes. L'emporteront ceux qui voudront le plus fort la rénovation, surtout dans le parti et en profondeur, et ceux qui sont prêt à promouvoir des jeunes.
Il faut le changement radical. La personnalité de Ségolène Royal peut faire émerger des réserves mais c'est derrière elle qu'est l'avenir du parti. Même en Gironde.

Mouette Rieuse 27/09/2008 09:46


Voulez-vous dire par votre commentaire qu'il faut que le PS devienne un parti de droite comme le Modem ?
Non, merci !


ERIC C 20/09/2008 08:15

Lionel Jospin 1 tour 2002 4600000 voix
Segolene Royal 1 tour 2007 9500000 voix

Nous avons changé de matrice politique. Nous avons changé de siècle. C'est la fin de la politique tel que l'on la faisait dans les années 70.80.90. Le PS doit intégrer et s'adapter à cette nouvelle façon de faire de la politique. Je doute que le courant de JOSPIN qu'il soit chez delanoé ou Aubry soient les meilleurs pour transformer le PS .

Mouette Rieuse 21/09/2008 21:20


Ce n'est pas pour moi une question de personnes uniquement. C'est surtout les méthodes qui doivent changer.
On doit faire de la politique pour les gens et non pas pour les élus.
Après, la façon de faire actuelle des uns ou des autres est assez proche.
Et assez moche !
Pour ce qui est du nombre des voix de Jospin et de Ségolène Royal, je pense que si Ségolène a eu autant de voix, c'est surtout parce que beaucoup, beaucoup de gens ne voulaient pas de Sarkozy.


anonyme 19/09/2008 23:06

avec savary comme candidat à la fédération du PS et futur candidat à la tuerie, euh pardon, la succession de madrelle c'est bien aussi la fin d'une époque pour les socialistes girondins, qu'ils soient élus ou simples militants... ça ne sentira plus les odeurs de vigne, de terre, de cohérence et de paix durable. ça va sentir le complot permanent, la trahison, la combine de 11h00 qui viendra trahir celle qui avait été conclue à 10h00, la fin de la gironde rurale structurée au profit des logiques urbaines et des copains de clan...
vous appelez à un sursaut et vous avez bien raison. ce n'est même plus d'un sursaut dont ont besoin les pauvres socialistes girondins ou français, c'est d'une insurrection !!! (démocratique ou pas)
les pauvres...

Présentation

  • : Mouette Rieuse
  • : Blog militant
  • Contact

Recherche